Langues, médias, communautés rurales au Cameroun : 1955-1987 : essai sur la marginalisation du monde rural

par Jean-Pierre Yetna

Thèse de doctorat en Connaissance des tiers-mondes

Sous la direction de Catherine Coquery-Vidrovitch.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .


  • Résumé

    Analysing camerounese media reveals the exclusion of rural people whose overwhelming majority cannot understand or speak french and english, the two official communication languages. This fact results in the crushing down of native particularisms to the benefit of central power. This phenomenon explains why the book has been into four sections : - the first section is a survey of the various missions wich have been endowed to official media. - the second section deals with the assessment of the place occupied by the rural communities in official media. - based on a survey carried out in a rural environment (the babimbi country), the third section is an attempt to answer two central questions. - the four section is a prospective analysis. It leads towards a reflexion about the necessity to invent a media-based education for rural people.


  • Résumé

    L'analyse des media camerounais fait apparaitre l'exclusion des ruraux dont la tres large majorite ignore le francais et l'anglais, langues de communication officielles, ce qui produit l'ecrasement des particularismes locaux au profit du pouvoir central. Ce constat explique l'organisation de l'ouvrage en quatre parties : - la premiere partie inventorie en les explicitant les missions devolues aux media officiels. - la deuxieme partie s'emploie a mesurer la place occupee par le monde rural dans les media officiels. Elle souligne fortement le hiatus entre les missions assignees aux media et le contenu reel de ces media. - a partir d'une enquete realisee en milieu rural (pays babimbi), la troisieme partie tente de repondre a deux questions precises : quel regard les paysans posent-ils sur les media officiels ? leur attitude vis-a-vis de ces media peut-elle justifier leur exclusion du champ mediatique ? le cadre spatial a servi plus de point d'appui a l'analyse de la marginalisation du monde rural du champ mediatique qu'a une description exhaustive des media officiels dans cet ensemble geographique. - la quatrieme partie est prospective. Elle ouvre la voie a une reflexion sur la necessite d'inventer une autre ecole par les media pour les ruraux.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par L'Harmattan à Montréal (Québec), Paris

Langues, média, communautés rurales au Cameroun : essai sur la marginalisation du monde rural


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (380 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17432

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2548
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par L'Harmattan à Montréal (Québec), Paris

Informations

  • Sous le titre : Langues, média, communautés rurales au Cameroun : essai sur la marginalisation du monde rural
  • Dans la collection : Études africaines
  • Détails : 1 vol. (381 p.)
  • ISBN : 2-7384-8028-4
  • Annexes : Bibliogr. p. [365]-377. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.