Psychopathologie de l'enfant cancéreux : en ce temps et ce lieu de l'exil

par Daniel Oppenheim

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Pierre Fédida.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .


  • Résumé

    The author, who is a psychoanalyst and a psychiatrist at the institute Gustave Roussy, has used his clinical work (3500 interviews with 850 children) to analyse the subjective conscious unconscious perception of the cancer which the child is going through. Knowledge of the context is essential. He examines the pediatric department, the medical staff (based on the experience of balint groups), ethical questions, and the family (parents and siblings), and analyses the work of the psychoanalyst and the practical and theoretical approaches adopted. The second part is devoted to the child, with emphasis on the most commont clinical course of cancer, related psychic disorders and sequelae and how to prevent them. He underlines the psychological trauma elicited by being faced with possible death and physical upheaval and how vital it is for the child to transmit the components of this experience to avid beig condemned to dreadful loneliness and exile from the community. He examines how transmission s achevied: via drawnings, conscious and unconscious speech, act, myths, shared affect. He then adresses specific major issues: brain tumors, cancer during adolescence, medical and subjective recovery. Cancer causes the child to be totally distraught and puts into question his her daily life, role in the family, genealogy, society, his her subjective identity, the relationship with his her body, his her main imaginary or symbolic bearing. At the heart of the child's experience is his her confrontation with the inconceivable (death and physical estrangement) which he she must render conceivable, must integrate into his her psyche. The is the only way to overcome the subjective experience and alienation by cancer.


  • Résumé

    L'auteur, qui travaille comme psychanalyse et psychiatre àa l'institut Gustave Roussy (Villejuif), s'est appuyé sur son travail clinique (3500 entretiens avec 850 enfants) pour analyser l'expérience subjective traversée par les enfants cancéreux. La connaissance de son contexte est nécessaire. Il étudie, du point de vue de la relation a l'enfant, le service hospitalier, les soignants, médecins et infirmières (a partir de la pratique des groupes Balint), les questions d'éthique, la famille de l'enfant (parents, fratie), la société dans laquelle il vit. La place et le travail du psychanalyste, sa pratique et de sa démarche théorique sont analyses. La seconde partie est consacrée a l'enfant : son parcours le plus fréquent, les troubles et les séquelles psychiques qui peuvent en naitre et les éléments de leur prévention. L'auteur insiste sur les effets psychiques de la confrontation a la mort possible et aux bouleversements du corps, ainsi que sur l'importance cruciale pour l'enfant de transmettre les éléments constitutifs de cette expérience, pour ne pas être terriblement seul a y être, en exil de la communauté humaine, "sans voix". Les moyens de cette transmission : dessins, discours conscient et inconscient, actes, mythes, affects partages (telle la honte) sont étudiés. Il traite ensuite des questions spécifiques importantes : les tumeurs cérébrales, le cancer a l'adolescence, la guérison (médicale, subjective). Le cancer de l'enfant bouleverse et met en question la vie quotidienne de l'enfant, sa place dans la famille, dans sa généalogie, dans la société, son identité subjective, le rapport a son corps, ses principaux repères imaginaires et symboliques. Mais le cœur de son expérience est sa confrontation a deux impensables (celui de la mort et celui du réel du corps) qu'il lui faut rendre pensables, intégrer dans son physique. La sortie de l'expérience subjective du cancer, de l'aliénation au cancer est à cette condition

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (423 f.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. : f. 400-413. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TL (1993) 104
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 273046
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17351-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 2050
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 12409
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.