Les féminismes en France : vers l'intégration des femmes dans la cité (1914-1940)

par Christine Bard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michelle Perrot.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette thèse démontre d'abord la puissante aspiration des associations féministes à l'intégration des femmes dans la cité. La conquête de l'égalité des droits politiques, civils et économiques développement du salariat industriel. Les féministes constituent alors un véritable mouvement social, progressiste, réformateur, qui ne se consacre pas exclusivement aux droits des femmes. Acteur nouveau dans la société civile, il intervient dans les débats sur les mœurs (prostitution notamment), et participe à de vastes consensus, notamment en 1914-1918 et en 1939-1940. Le féminisme, en dépit de sa dimension contestataire, n'échappe pas aux courants politiques et culturels dominants. Les tendances hégémoniques sont représentatives des élites républicaines. Les effets supposés et réels de l'égalité des sexes sur la définition de l'identité féminine sont étudiés sous plusieurs angles. (participation des femmes à la défense nationale, propagande pacifiste, réactions à la mode de la "garçonne", réponses aux attaques antiféministes).


  • Résumé

    This thesis shaws first of all the powerfull drive of feminist groups to integrate women in civic life from 1914 to 1940. To this end, feminists fight for equal political, civil and economic rights and combat discrimination which rises sharply with the democratic er and the development of industrial labour. They constitute an authentic social movement (progressive and reformist) which is not devoted exclusively to women's rights. New agent in culture, this movement engages in debate on social and moral issues (notably prostitution) and participates in broad consensus politics (particulary during the two wars). Despite its subversive dimension, feminism is located within dominant political and cultural trends. Its hegemonic tendancies are representative of the republican elite. The supposed and real effects of sexual equality on the definition of feminine identity are examined from several angles (women's participation in national defense, pacifist propaganda, reactions to the phenomena of the "garconne" (the flapper), responses to antifeminist attacks).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1214 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?