Temps et poésie : les temporalités chez Robert Desnos

par Armelle Chitrit

Thèse de doctorat en Sciences des textes et des documents

Sous la direction de Julia Kristeva.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .


  • Résumé

    This thesis deals with time in the poetry of Robert Desnos. The question of time in poetry steams from the enigmatic nature of poetry itself. The poem, in turn; plunges us into the enigma of time. The focus of this study is above all to describe that time which rises from the poem without passing, to understand and articulate what in the poem is at staker, regarding time, once this temporality has been demonstrated. This thesis consists in three parts. The first is devoted to the notion of time and to the hypothesis of a poetic temporality based on the notion of poetic tension. The second explores the theories of linguistics, rhetoric and others that have concerned with the study of time in texts and have given us elements of reflexion and method. The third part, more precisely centered around Robert Desnos' poetic works, contains analysis of the poems regrouped according to different temporal axes. If the poetic time establishes a new experience, it will be necessary to show how this alternative is constructed; the time of the poem, by annexing the "already-there" of our temporality to the proposed world, the established propositions of the poem, plunge us also into the virtual time which discourse of alchemy as well as the poetic discourse (at least since Baudelaire) revindicate. It is therefore not about a progressive time (like time in history), but a time of transformation, of elaboration, and of individuation. This study should contribute to the knowledge of temporal phenomena proper to modern poetry.

  • Titre traduit

    Time and poem. Temporalities in the poetry of Robert Desnos


  • Résumé

    Cette thèse traite du temps dans la poésie de robert Desnos. La question du temps dans la poésie relève du caractère énigmatique de la poésie même. Le poème a son tour, nous plonge dans l'énigme du temps. La question centrale de ce travail est de décrire ce temps qui surgit du poème sans s'écouler. Cette thèse apporte des éléments de discussion pour la reconnaissance des processus temporels propres a la poésie moderne la première partie est consacrée a la notion de temps et de conscience du temps, a l'hypothèse d'une temporalité poétique fondée sur la notion de tension poétique. La deuxième explore les linguistiques, les rhétoriques et autres théories qui ont servi d'appui a notre propre approche : p. Picoeur, j. Garelli, s. Freud. . . La troisième partie, centrée sur l'étude du corpus, dégage les configurations possibles du temps poétique. Nos lectures de Desnos démontrent que la temporalité du poème est redevable du propos que le texte recèle. Cela nous amène a différencier le temps infère par le poème, du temps de son "langage", de celui de son "monde". Le temps du poème, en annexant le temps "déjà la" de son propre réseau de formes et d'intentions (par exemple : les métaphores), se distingue du temps progressif de l'avancée et de l'histoire ; il se caractérise par les phénomènes de transformation, d'élaboration, d'individuation que le discours alchimique autant que le discours poétique convoquent (au moins depuis Baudelaire). Le temps poétique sort de la problématique de l'instant et de la succession par un phénomène d'énonciation ambigüe, le figural, qui définit un rapport énigmatique des parties au tout instaurant les temporalités de l'attente, de la mémoire, du surgissement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (446 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (1993) 050
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16929

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1490
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.