Mainty, côtiers et luttes politiques à Madagascar : le PADESM (Parti des Déshérités de Madagascar), 1946-1956

par Jean-Roland Randriamaro

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Françoise Raison-Jourde.

Soutenue en 1993

à Paris 7 .


  • Résumé

    Cette étude porte sur le Padesm, un parti politique qui constituait une des figures importantes du mouvement d'émancipation malgache de l'après deuxième guerre aux côtés du MDRM, du MSM, et du PDM entre autres. Présenté habituellement comme un parti de collaborateurs et d'anti-indépendantistes, le Padesm qui regroupait d'un côté les Mainty, les "noirs", c'est-à-dire les descendants d'esclaves et de serviteurs royaux, et de l'autre les côtiers, constituait le principal adversaire du MDRM dans la compétition pour la récupération de l'héritage colonial. Ce travail tente d'analyser le processus de lutte pour l'indépendance à Madagascar en essayant de rompre avec l'approche manichéenne et déterministe de l'historiographie nationaliste, en insistant sur l'existence d'une dialectique entre le Padesm et le MDRM. Il essaie également de restituer les ambiguïtés de cette période : au niveau des rapports entre les partis et le pouvoir, au niveau des rapports entre les partis, au niveau des rapports internes à chaque parti, au niveau des rapports entre l'administration et les colons, entre l'administration et les indigènes, etc. Il est enfin une contribution à l'étude de l'identité malgache en se penchant sur les mainty, sur leurs rapports avec les autres groupes sociaux, notamment les "côtiers" et les Fotsy, les "blancs", c'est-à-dire les Hova et Andriana, hommes libres et nobles.

  • Titre traduit

    Mainty, coast men and political struggles in Madagascar. The Padesm (Madagascar underprivilegeds'party), 1946-1956


  • Résumé

    This study concerns the Padesm, a political party which was one of the important figures of Malagasy's emancipation movement post second world war side to the MDRM, to the MSM, and to the PDM, usually presented as collaborators'party and against the independence, the Padesm, which was composed of Mainty, "black people", slaveries'descendants and kings'servitors, and coast men, constitued the main adversary of the MDRM in political rivalry, for colonial heritage appropriation. This work tries to analyse the fight's process in Madagascar for independence, by tempting to break with dualist and determinist approach of nationalist historiography, by insisting on the existence of a dialectic between the Padesm and the MDRM. It tries to restore the ambiguities of this period: on the relationships between parties and government, between parties, administration and farmers, administration and indigenous, etc. Finally this research is a contribution to the study of Malagasy's identity, specially Mainty's case, more particularly their relationships with the other social groups, as coast men and fotsy, "white men", in other words the hova and the andriana, free and noble people.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (508,5-16 f.)
  • Annexes : Réf. Bibliogr. f.1-16)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1103
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (1993) 034
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.