Synthese et caracterisation de polymeres hydrophiles a haute permeabilite a l'oxygene application a l'ophtalmologie

par Catherine Robert

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de J.-P. VAIRON.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude porte sur la synthese et la caracterisation de polymeres hydrophiles utilisables pour la preparation de lentilles de contact suffisamment permeables a l'oxygene pour permettre un port permanent. Nous avons centre notre recherche sur l'emploi de derives siloxaniques qui conduisent a des polymeres inertes de permeabilite tres elevee. La copolymerisation statistique de monomeres hydrophiles et de monomeres siloxaniques conduit a des coefficients de permeabilite a l'oxygene eleves quand la matrice du copolymere est elle-meme permeable. Les dimensions des domaines demixes hydrates sont dans ce cas tres faibles et preservent la transparence du materiau. La preparation de reseaux interpenetres sequentiels a matrice polydimethylsiloxane et domaines demixes poly(acide acrylique) a conduit a des materiaux egalement de permeabilite tres elevee (dk superieurs a 200-10#-#1#1) pour des pourcentages d'hydratation allant jusqu'a 40 pourcents. Ils sont transparents pour des pourcentages en monomere hydrophile inferieurs a 30 pourcents. Par contre, l'incorporation de polymere permeable a l'oxygene au sein d'une matrice hydrophile n'ameliore pas le dk de la matrice initiale. La polymerisation de l'acide acrylique amorcee par des macroamorceurs azosiloxaniques conduit a des copolymeres a blocs hydrophiles et tres permeables a l'oxygene meme lorsque la matrice est hydrophile, contrairement aux copolymeres statistiques et reseaux interpenetres. Dans ce cas les materiaux hydrates ne sont transparents que lorsque l'indice de refraction des domaines poly(acide acrylique) hydrates est egal a celui du pdms


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 213 P.
  • Annexes : 102 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.