Mesure du spectre en frequences et nombres d'ondes du champ des fluctuations de pression parietale sous une couche limite turbulente

par Eric Manoha

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de P. ALAIS.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Des spectres en frequences et nombres d'ondes du champ des fluctuations de pression parietale sous une couche limite turbulente ont ete mesures dans la soufflerie anechoique cepra 19 sur une maquette a symetrie de revolution a l'aide de deux reseaux longitudinaux constitues de 32 microphones 1/2 pouce et de 32 petits capteurs piezoelectriques, ces derniers etant egalement utilises en reseau transversal. La presentation des resultats dans les trois domaines (espace, temps), (espace, frequence) et (nombre d'onde, frequence) confirme la presence de structures turbulentes de dimensions variables. Les spectres en nombres d'ondes obtenus avec les reseaux longitudinaux sont conformes aux modeles usuels (ffowcs williams) et comparables a des spectres obtenus par d'autres auteurs avec des capteurs de dimension voisine. Une technique acoustique originale a permis un etalonnage relatif precis des microphones, ameliorant nettement la resolution en nombres d'ondes de ce reseau. Dans certaines situations de frequence et de vitesse d'ecoulement, cette resolution a permis une mesure fiable du niveau des spectres dans la region des petits nombres d'ondes. Un dispositif original de filtrage en nombres d'ondes a egalement ete etudie en vue de son essai dans cepra 19 sur la meme maquette. Il est constitue d'un reseau de plaques vibrantes etroites equipees chacune d'un accelerometre. Son principe est d'allier un filtrage puissant de la region convective (modes longitudinaux de flexion) avec une transformation de fourier transversale permettant une mesure du spectre eloignee de sa region acoustique. Un prototype de 10 plaques a ete essaye en paroi de veine d'une soufflerie insonorisee du cert-derat. Ces essais ont permis de mesurer le niveau de la region des petits nombres d'ondes par une methode classique utilisant une plaque et un accelerometre unique. Ils ont mis en evidence un fort couplage mecanique entre les plaques interdisant l'interpretation correcte des resultats obtenus avec le reseau complet. Un deuxieme prototype constitue de 30 plaques a ete mis au point en vue d'experimentations futures a cepra 19


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 207 P.
  • Annexes : 52 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.