Etude du gaz chaud dans les restes de supernovae anciens par l'observation en rayons x et en raies coronales. Realisation de l'experience e. S. O. P. (experience spectroscopique d'observation des plasmas)

par JEAN-LUC SAUVAGEOT

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J. LEQUEUX.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Mon travail de these a consiste dans la realisation de l'experience esop ainsi que dans l'obtention et l'analyse de donnees dans le domaine des rayons x. Le but etait d'obtenir des informations sur le gaz chaud dans les restes de supernovae anciens. Dans ces conditions de temperature (un million a 10 millions de k), le plasma emet quelques raies dans le visible, comme les raies dites coronales du fer, fe 10 a 6374 angstroms et du fe 14 a 5303 angstroms, qui ont leur maximum d'emissivite respectivement a 1,0 et 2,5 millions de k. Lorsque la statistique le permet, les mesures spectro-photometriques fournissent l'elargissement de la raie et la vitesse du plasma emissif. Ces informations ne peuvent etre obtenues par les satellites x, a cause de leur faible resolutions spectrales. Esop, pour experience spectroscopique pour l'observation des plasmas, comporte son propre systeme de pointage, son ensemble de lampes d'etalonnage, une roue a diaphragmes qui selectionne le champ observe, une roue de douze filtres interferentiels, 2 fabry-perot a balayage asservis par une electronique propre, un photomultiplicateur et un systeme de controle actif de la temperature. L'instrument est entierement automatise. Une particularite d'esop est la grande gamme d'utilisation de ses fabry-perot. Des missions d'observations se sont deroulees conjointement a la mise au point. Elles ont porte en janvier 91, a l'observatoire de la silla (eso), sur le reste de supernova de puppis a. En juillet et septembre 92, a l'observatoire de haute provence, sur une region de la dentelle du cygne qui avait ete observee par le satellite a rayons x, rosat. En novembre 92 et janvier 93, une mission s'est deroule au pic du midi pour poursuivre des mesures sur ic443


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 130 P.
  • Annexes : 52 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TSauvageot
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.