Le systeme de controle du regard et de la posture : une etude combinee in vivo et in vitro

par Catherine de Waele

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. BERTHOZ.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, nous avons tente de combiner des etudes in vivo et in vitro afin de faire le lien entre un comportement, la stabilisation du regard et de la posture, et les bases cellulaires s'y rapportant. Les etudes radiographiques et cineradiographiques des contraintes biomecaniques de l'ensemble cervico-cephalique nous ont permis de montrer chez le cobaye l'existence d'une specialisation fonctionnelle des differentes articulations cervicales. L'etude radiographique des differents syndromes posturaux induits apres lesion globale ou selective labyrinthique nous a permis de montrer que le controle de la posture par le snc est facilite au niveau peripherique par l'existence d'une diminution du nombre des degres de liberte du rachis cervical. Au sein des reseaux impliques dans le controle du regard et de la posture, les neurones des noyaux vestibulaires jouent un role determinant. Nous avons demontre l'existence de recepteurs nmda et histaminergiques au niveau des neurones vestibulaires centraux et etudie leur role fonctionnel. Les recepteurs nmda contribuent in vivo au maintien d'une decharge spontanee normale de ces neurones et donc au maintien d'une posture normale. Les recepteurs histaminergiques modulent, via la presence des recepteurs histaminergiques vestibulaires pre- (h3) et post-synaptiques (h2), le maintien de la posture de repos et le gain du reflexe vestibulo-oculaire horizontal. Enfin, les neurones vestibulaires medians sont egalement capables de se mettre a decharger rythmiquement en bouffees, in vivo et in vitro, lorsque leurs conductances potassiques calcium-dependantes sont selectivement bloquees. Le systeme du controle du regard et de la posture est tres plastique: apres suppression d'une partie des informations sensorielles afferentes aux noyaux vestibulaires, par exemple apres hemilabyrinthectomie, une posture quasi normale est recuperee en quelques jours. Nous avons aussi montre que, chez le cobaye, le gain du reflexe vestibulo-oculaire horizontal recuperait de facon non negligeable. Nous avons aussi demontre qu'elle resultait de la recuperation d'une activite spontanee quasi normale des neurones vestibulaires medians secondaires et vestibulospinaux. Toutefois, les bases moleculaires impliquees dans cette regulation de la decharge de repos restent a determiner. L'etude morphologique basee sur une technique d'hybridation in situ que nous avons effectuee nous a permis de tester l'hypothese d'une regulation trans-synaptique apres deafferentation des arn messagers codant soit pour les recepteurs nmda, soit pour les recepteurs


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 VOL.,255 P.
  • Annexes : 563 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.