Etude des predispositions aux cancers solides humains : approches cytogenetique et moleculaire

par FLORENCE RICHARD

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de G. BUTTIN.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le processus de cancerogenese, la survenue de nombreuses aberrations chromosomiques de nombre et de structure laisse supposer qu'une augmentation de l'instabilite genetique pourrait constituer l'une des manifestations de predisposition aux cancers. Dans une premiere partie, l'etude menee sur des patients ayant developpe un cancer solide semble indiquer que les individus porteurs d'une anomalie chromosomique constitutionnelle ont un risque accru de developper un cancer. Dans une seconde partie, nous avons etudie les aberrations chromosomiques acquises dans les lymphocytes de patients predisposes au cancer colorectal et d'individus ayant developpe une forme sporadique de cancer colorectal, en les comparant a celles d'individus sains de meme classe d'age. L'etude de l'aneuploidie chez les individus sains des deux sexes a montre des pertes autosomales independantes de l'age et, chez les femmes, des pertes preponderantes en chromosome x par formation de micronoyaux, augmentant avec l'age. Nous avons pu remarquer que l'instabilite genetique participe a la predisposition aux cancers colorectaux. L'etude des patients a montre une augmentation spontanee de certaines anomalies de structure, chez les jeunes patients predisposes ou ayant developpe un cancer sporadique, et de l'aneusomie du chromosome x, essentiellement chez les patientes predisposees d'age moyen. Dans une troisieme partie, nous avons cartographie la region 5q21-q23 contenant le gene apc (adenomatous polyposis coli) dont la mutation predispose au cancer colorectal, par hybridation in situ de sondes polymorphes non radioactives en simple et double coloration. Apres amplification pcr (polymerase chain reaction) avec incorporation simultanee d'un nucleotide modifie, la taille de la plus petite sonde detectable est de 250 paires de bases. La cartographie de ces sondes a permis d'aider a poser un diagnostic genetique de la polypose adenomateuse familiale et de preciser des remaniements constitutionnels ou acquis au cours de la progression tumorale chez des individus ayant cette pathologie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 P.
  • Annexes : 199 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.