Gene ews : clonage, structure genomique et genes homologues chez la souris et la drosophile

par BEATRICE PLOUGASTEL

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de G. THOMAS.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sarcome d'ewing est une tumeur maligne intraosseuse a petites cellules rondes de l'enfant et de l'adulte jeune. En 1983 une translocation chromosomique equilibree a ete mis en evidence dans la quasi totalite des caryotypes de sarcome d'ewing. En vue du clonage de cette translocation, une strategie de genetique inverse a ete developpee au laboratoire. Des sondes situees a proximite du remaniement ont ete a l'origine de marches sur le chromosome. La technique d'electrophorese en champs pulses associee a la technique d'hybridation in situ sur chromosomes metaphasiques et interphasiques a permis d'organiser les contigs resultants. L'extension d'un de ces contigs par marche sur le chromosome a conduit a l'isolement du point de cassure. Une cartographie fine d'une region du chromosome 22 chevauchant le point de cassure de la t(11 ;22) a ete realise. Elle a permis de definir une region de 7kb appelee ewsr1 ou sont regroupes les points de cassure de 20 tumeurs, d'isoler trois regions potentiellement riches en cpg encadrant la t(11 ;22) du sarcome d'ewing et d'entreprendre la recherche d'un gene code par cette region. La translocation t(11 ;22) conduit a la fusion des genes ews et fli-1 situes respectivement sur les chromosomes 22 et 11. Le gene ews code pour une proteine putative de 656 acides amines susceptible de se lier a l'arn. La translocation aboutit a la synthese d'une proteines chimeriques dans laquelle le domaine rna-bd de ews est remplace par le domaine dna-bd du facteur de transcription fli-1. L'etude de la structure genomique du gene ews a mis en evidence 17 exons repartis sur une region de 40kb et encadres par deux regions riches en doublets cpg. Le promoteur du gene ews situe au sein de l'ilot cpg proximal possede les caracteristiques d'un promoteur de gene ubiquitaire (houskeeping genes). Les sept premiers exons codant pour le domaine n-terminal de la proteine ews sont constamment conserves dans les transcrits chimeriques. Un gene localise sur le chromosome 11 de souris presentant 93% d'homologie en acides nucleiques et 98% en acides amines avec le gene ews a ete clone. Trois pseudogenes ont egalement ete mis en evidence apres amplification d'adn genomique de souris. La caracterisation du gene dropen 19 de drosophile a ete poursuivie. Outre une homologie importante entre les domaines rna-bd des proteines putatives ews et dropen 19, l'existence d'homologies supplementaires suggerent que ces deux proteines pourraient appartenir a une sous-famille de proteines susceptibles de se lier a l'arn

  • Titre traduit

    Ews gene: cloning, genomic structure and homologous genes in mouse and drosophila


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 126 P.
  • Annexes : 167 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993PA066622
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.