Mise au point de souris transgeniques pour l'etude des phases precoces de la differenciation neuronale chez le mammifere

par LAURENCE LECONTE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. SIMONNEAU.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une approche transgenique a ete utilisee pour etudier les phases precoces de la differenciation neuronale. La strategie choisie a consiste a introduire des constructions hybrides dans le genome de la souris. Ces constructions comportaient d'une part des regions regulatrices de genes neuronaux, et d'autre part le gene rapporteur lacz qui permet de visualiser et d'isoler les cellules qui l'expriment. Les sequences promotrices et intrageniques du gene neurofilament leger humain (hnf-l) ou du gene peripherine ont ete utilisees. Ces genes codent pour des proteines de filament intermediaire, specifiques des neurones, et sont exprimes precocement au cours du developpement. Des souris transgeniques exprimant le gene lacz sous le controle de differentes sequences regulatrices du gene hnf-l ou du gene peripherine, ont ete obtenues. Cette approche a conduit aux resultats suivants: (i) les differentes constructions utilisees ont permis de diriger le gene lacz de facon specifique dans les neurones embryonnaires de souris transgeniques. Elles constituent donc des outils pouvant diriger n'importe quel gene d'interet dans les neurones embryonnaires. (2) sur la base de l'expression transitoire du gene lacz, il a ete possible d'isoler des neurones transgeniques, homogenes quant a leur stade de differenciation, et ce, par la technique du tri cellulaire automatise (facs). (3) l'analyse de ces differentes constructions demontre que l'expression neurospecifique des genes hnf-l et peripherine depend de plusieurs elements cis de regulation, situes a la fois dans la region promotrice et dans les sequences intrageniques. En particulier, les sequences intrageniques du gene hnf-l sont suffisantes pour activer le promoteur heterologue hsp68 de maniere neurospecifique. Par consequent, ces sequences contiennent un ou plusieurs elements cis de regulation qui dirigent specifiquement l'expression du gene neurofilament leger humain dans les neurones en developpement. L'identification de ces elements de regulation permettra d'isoler des genes amont codant pour des facteurs de transcription neurospecifiques, et impliques dans la neurogenese


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 159 P.
  • Annexes : 192 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.