Production d'exopolysaccharides par des cultures microbiennes libres ou immobilisees dans des membranes planes gel d'agar/membrane microporeuse. Mise en evidence des problemes de transfert de matiere par l'etude de la diffusion de macromolecules (dextrane) a travers les structures immobilisatrices

par Laurent Lebrun

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de G.-A. JUNTER.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons cherche a appliquer des structures gel polysaccharidique contenant des cellules viables/membrane microporeuse a la production d'exopolysaccharides. Les productions de dextrane, xanthane et pullulane, par des souches de leuconostoc mesenteroides, xanthomonas campestris et aureobasidium pullulans respectivement, ont d'abord ete etudiees en fermenteurs traditionnels afin de verifier l'aptitude des souches a produire les polysaccharides et d'etudier les caracteristiques macromoleculaires des polymeres produits. Il est apparu que seule la production de dextrane par cultures immobilisees etait envisageable. L'application de micro-organismes pieges dans notre structure a la production de molecules de hauts poids moleculaires souffre de limitations aux transfert de matiere. Nous avons etudie de facon systematique la diffusion de molecules standards (dextrane) a travers des membranes microporeuses de differentes caracteristiques, et dans des couches d'agar de differentes concentrations. La membrane microporeuse ideale, conciliant forte porosite, faible epaisseur et solidite n'existe pas. D'autre part, seuls les gels contenant 0,5 pour cent d'agar pourront etre utilises. Des structures composites constituees de differents types de membranes microporeuses et de differents types de gels ont ete appliquees a la production de dextrane. Dans tous les cas de figures, les productions sont restees faibles comparativement aux cultures libres. L'immobilisation d'azotobacter vinelandii pour produire un alginate de faible masse (300 000 daltons) s'est averee plus efficace


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 P.
  • Annexes : 144 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.