Methodes de controle de flux dans les reseaux atm

par HYEOG-IN KWON

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de G. PUJOLLE.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une des raisons pour laquelle l'atm a ete choisie comme le mode de transfert pour le rnis-lb est le gain economique que l'on peut obtenir grace au multiplexage statistique. Cependant, le multiplexage statistique de trafic en rafale peut provoquer des problemes de congestion. Les travaux du ccitt, visant a minimiser cette congestion et maximiser le taux d'utilisation du reseau tout en garantissant la qualite de service specifiee par utilisateur, ont abouti a la definition de fonctions de gestion de trafic comme le controle d'admission d'une connexion et le controle des parametres d'utilisation et de reseau. Mais, des congestions peuvent quand meme arriver par la superposition de different trafic meme si chaque source respecte son contrat de trafic. Dans cette these, un nouveau mecanisme de controle de flux denomme rct est developpe. Ce mecanisme permet de reagir a des congestions brutales et a pour fonction de controler le debit de bout en bout. Les performances du mecanisme rct sont acceptables quand la periode de congestion moyenne est bornee. Cependant, quand les caracteristiques du trafic sont inconnues et les taux d'arrivees sont trop variables, le controle reactif du debit apres une congestion dans un nud intermediaire est difficile a realiser pour resoudre le probleme. Une autre methode de controle de flux dans un reseau d'usager est etudiee pour ameliorer l'utilisation du reseau atm et, plus precisement, l'utilisation des trajets virtuels. Cette methode se situe entre les terminaux et le point d'acces a un vpc (virtual path connection), lui meme localise au niveau du nt2-lb (terminaison de reseau 2 pour le rnis-lb)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 P.
  • Annexes : 64 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.