Imagerie x appliquee a l'etude d'un detecteur a fibres optiques scintillantes et d'une source de photons x a etincelle dans le vide

par ABDELAZIZ IKHLEF

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de M. SKOWRONEK.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these porte sur la detection de rayonnement x a l'aide de materiaux plastiques scintillants: films minces, fibres optiques, matrices de fibres et d'un ecran phosphorescent et sur leur application a la caracterisation d'un plasma genere par une decharge electrique dans le vide: tension 70 kv, duree 50 ns, energie stockee 1j. Il a donc ete d'abord procede a une etude systematique des proprietes des fibres optiques scintillantes (fos): rendement de conversion, resolution energetique jusqu'a 1,5 mev, mecanisme de conversion, distribution spatiale des rayons emis. Ces scintillateurs associes a une camera intensifiee permettent une etude du plasma dont l'image est fournie par un stenope ; le diagnostic est complete par la mesure de l'energie emise a l'aide d'une diode pin calibree, celle du courant a l'aide d'une bobine de rogowski. L'energie emise dans 2 steradian est de l'ordre de 8 mj. Deux impulsions de rayons x (d'energie de 8 a 10 kev) sont identifiees: la premiere, a lieu avant le claquage et provient du teflon et de la base de l'anode ; la seconde, se produit apres le claquage et provient de la pointe de l'anode. L'evolution des differentes mesures en fonction de la distance entre electrodes permet de donner des indications sur le role des ions dans le mecanisme d'emission. Differentes geometries de cathode ont ete etudiees: cathode massive, cathode cylindrique et cathode conique. Dans le cas d'une cathode massive, des preuves de depot provenant de l'anode ont ete identifiees. La vitesse de propagation mesuree est de 20 km/s. Le delai de declenchement de l'etincelle est relie a cette propagation. Les images integrees montrent que l'emission du teflon provient du bremsstrahlung des electrons energetiques. L'emission de l'anode est constituee principalement par les raies l du tungstene


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 P.
  • Annexes : 117 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.