Immunointervention dans le modele murin experimental de myasthenie

par Christine Aimé-Sempé

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Sonia Berrih-Aknin.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La myasthenie est une maladie autoimmune neuromusculaire caracterisee par un defaut de la transmission neuromusculaire qui se caracterise par une fatigabilite anormale a l'effort. Chez la majorite des patients existent des autoanticorps diriges contre le recepteur a l'acetylcholine (rach) present au niveau de la membrane post-synaptique de la jonction neuromusculaire. La fixation des autoanticorps sur le rach entraine une perturbation de la transmission de l'influx nerveux. Cependant, il ne faut pas negliger le role des lymphocytes t, on trouve en effet chez la majorite des patients des anomalies de la glande thymique (thymus hyperplasique ou thymome), une hypersensibilite des lymphocytes peripheriques et thymiques a l'interleukine-2. La production des autoanticorps est dependante des lymphocytes cd4+. Nous decrivons ici le developpement du modele experimental de myasthenie chez la souris c57bl/6 qui nous a permis d'explorer de nouvelles therapeutiques. Nous avons etudie, in vitro et in vivo, les effets de nouveaux agents immunomodulateurs (analogues de la nordidemnine et des molecules antagonistes du paf). Certaines de ces molecules bloquent, in vitro, la reponse proliferative des lymphocytes en reponse a la pha ou a l'il-2 et la production d'immunoglobulines totales apres stimulation par le pwm. Dans le modele d'eamg, l'un des antagonistes recepteurs du paf utilise diminue significativement le taux des anticorps anti-rach. Dans un second temps nous avons aborde une approche plus specifique de l'antigene en ciblant les populations t impliquees dans la reconnaissance de l'antigene a l'aide d'anticorps anti-partie variable (v) beta du recepteur t. Il est possible de bloquer in vitro et in vivo la reponse anti-rach a l'aide d'anticorps anti-v beta 8. L'ensemble de ces resultats confirme le role important des lymphocytes t v beta 8 dans la physiopathologie de la myasthenie et contribue a la definition de nouveaux traitements immuno-suppresseurs dans cette maladie

  • Titre traduit

    Immunointervention in the murine model of experimental myasthenia gravis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 P.
  • Annexes : 512 REF.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1993PA066496
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.