Etude des cellules tueuses naturelles (nk) dans l'infection par le vih-1, et de l'activite suppressive naturelle (ns) dans la muqueuse uterine de la femme enceinte

par ISSAM MANSOUR

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Philippe Rouger.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans un premier chapitre, nous decrivons une methode de preparation de lymphocytes, sans separation sur gradient de densite, permettant le marquage multiple et la concentration de cellules. Ensuite, nous exposons deux approches de triple et de multiple marquage en double fluorescence. Le deuxieme chapitre expose les resultats de l'etude des cellules nk dans l'infection par le vih. Nous montrons que les cellules nk sont depletees des le stade asymptomatique de l'infection et que la depletion est due a une diminution severe de la sous-population cd16+cd8+cd3-. Nous exposons les consequences sur les lymphocytes cd8 ainsi que l'interet du suivi des populations cd8+cd3- et cd8+cd3+. Nous demontrons ensuite que les lymphocytes cd3+cd8-cd4- ne sont pas diminues pendant l'infection par le vih contrairement a ce qui a ete rapporte dans la litterature, et que la discordance est due aux methodes utilisees. Enfin, nous demontrons par l'etude des cycles circadiens que la diminution des cellules nk dans le sang peripherique des sujets infectes par le vih est independante de la qualite de recirculation de ces cellules. Dans le troisieme chapitre, nous decrivons une population cellulaire exprimant un phenotype nk particulier (cd56+cd16-cd3-), mise en evidence dans l'endometre de la femme enceinte et susceptible d'exercer une activite suppressive naturelle ou de type veto. Ces cellules montrent une faible activite nk et les tests de suppression de la reaction mixte lymphocytaire, la proliferation induite par mitogenes et la secretion d'anticorps ont permis d'exclure une activite suppressive naturelle. Aucune suppression n'a pu etre induite par differents signaux: infgamma, il-4, il-6, milieu conditionne lymphocytaire et surnageant de trophoblaste. L'hypothese de l'activite veto n'a pas pu etre testee mais nous demontrons qu'elle reste hautement probable. En parallele, l'etude des cellules adherentes qui constituent l'environnement des cellules cd56 nous a permis de mettre en evidence une activite suppressive naturelle independante des macrophages, pge2 et tgf betta

  • Titre traduit

    Studies of the natural killer cells (nk) in the hiv-1 infection, and the natural suppressor activity (ns) in the decidual tissue of the pregnant women


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 P.
  • Annexes : 180 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.