Mecanismes moleculaires d'un isolement ecologique dans le sous groupe melanogaster

par LUC LEGAL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de DOMINIQUE ANXOLABEHERE.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Drosophila sechellia est une espece endemique des iles seychelles affine de d. Melanogaster et tres proche phylogenetiquement de d. Simulans et d. Mauritiana. D. Sechellia semble ne pouvoir se developper dans la nature que sur le fruit de morinda citrifolia (rubiaceae). Ce fruit au stade mur est toxique pour toutes les drosophiles testees sauf pour d. Sechellia, les symptomes de mortalite montrent clairement l'action d'un produit neurotoxique. D'autre part le fruit mur teste en olfactometrie repousse toutes les especes testees sauf d. Sechellia qui est clairement attiree, le fruit pourri lui attire toutes les especes testees y compris d. Sechellia. Il existe une correlation tres forte entre la hierarchie des sensibilites de ces especes au morinda mur (toxicite/resistance) et des comportements de chimioreception (attraction/repulsion) pour la pulpe de ce fruit. Le cocktail toxique de ce fruit a ete determine. Deux des produits ont attire l'attention car ils sont absents du fruit vert (non toxique) et en quantite plus faible dans le fruit pourri (non toxique). Il s'agit des acides hexanoique (c6:0) et surtout octanoique (c8:0). L'acide octanoique du commerce a ete teste pur sur les mouches de chacun des deux sexes des deux especes d. Melanogaster et d. Sechellia. En moyenne d. Sechellia est 5,5 fois plus resistante que d. Melanogaster. L'acide hexanoique egalement teste, ce produit quelle que soit la dose est equivalent en toxicite pour d. Sechellia et d. Melanogaster. Tous les acides gras lineaires et satures de c4 a c10 ont ete testes a diverses doses. Apres avoir teste l'influence de la longueur de chaine sur la toxicite, l'etude a ete etendue a l'influence de la fonction terminale. Les alcools primaires en c8, c9 et c10 sont particulierement toxiques pour d. Melanogaster. En ce qui concerne les aldehydes, la difference la plus marquee entre d. Sechellia et d. Melanogaster est observee pour l'octanal, qui de toute facon est beaucoup moins toxique que les alcools et les acides. L'acide octanoique est repulsif pour d. Melanogaster, comme l'acide hexanoique. Les males d. Sechellia sont quasiment indifferents aux deux acides testes, les femelles sont attirees, particulierement par l'acide hexanoique. Il faut noter d'autre part une difference entre femelles vierges et femelles fecondees d. Sechellia, les vierges etant nettement plus attirees par les deux acides que les femelles fecondees. Trois souches mutantes de d. Melanogaster caracterisees pour une anosmie des larves vis-a-vis du nonanol ont ete selectionnees, les mutants ont ete testes en toxicite vis-a-vis des principaux produits trouves dans le fruit de morinda. A des degres differents, ces trois souches sont resistantes a l'acide octanoique comme d. Sechellia (4 fois pour les mutants et 5,5 fois pour d. Sechellia par rapport a d. Melanogaster). Le fruit de morinda semble exercer une action en olfactometrie, une action neuronale et peut etre sur la ponte et la fecondite de d. Sechellia. Cette etude montre les proprietes caracteristiques de ce fruit dans l'isolement ecologique de d. Sechellia


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 110 P.
  • Annexes : 124 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.