Approches immunologiques de l'etude de la biosynthese et du recepteur de la thyroliberine (trh)

par DOMINIQUE GROUSELLE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Andrée Tixier-Vidal.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La thyroliberine (trh) est un neuropeptide hypothalamique hypophysiotrope de structure: pglu-his-pro-nh#2. Notre objectif etait d'obtenir des outils immunologiques afin d'en etudier l'ontogenese, la biosynthese et de caracteriser son recepteur hypophysaire. Nous avons developpe des anticorps contre le trh, ainsi que contre deux peptides allonges du trh, definis a partir de la sequence de l'adnc codant pour le pro-trh. A l'aide de dosages immunologiques, nous avons pu ainsi mettre en evidence le trh a des stades tres precoces du developpement cerebral chez la souris et le quantifier dans le cerveau et l'hypothalamus au cours du developpement, ainsi que dans l'antehypophyse adulte. Par fractionnement sur tamis moleculaire et immunochimie nous montrons la presence de deux formes precurseurs, l'une de 25-35 k, l'autre de 6-8 k dans l'hypothalamus adulte. Au cours du developpement, en culture de cellules hypothalamiques comme in vivo, le rapport trh mature/formes precurseurs augmente, indiquant une acceleration de la maturation du trh. Ceci suggere que les formes 25-35 k et 6-8 k peuvent etre des precurseurs physiologiques. Une double detection immunocytochimique a permis de confirmer cette donnee a l'echelle cellulaire. Les memes precurseurs sont detectes dans l'antehypophyse, mais avec un rapport trh mature/formes precurseurs toujours inferieur a celui de l'hypothalamus. Enfin des anticorps anti-idiotypiques anti-trh developpes contre des anticorps anti-trh ont ete obtenus et caracterises. Par immunocytochimie, on detecte des sites de liaison de ces anticorps dans les cellules de la lignee gh3b6 riches en recepteur au trh; cette liaison est inhibee en presence de trh. De plus, deux bandes de 98 k et 42 k specifiques du trh sont revelees par immunoblot dans des extraits de ces memes cellules. Cependant, ces anticorps n'interferent ni avec la liaison du #3h-trh ni avec son effet secretagogue sur la prolactine. Ceci suggere qu'ils n'ont pas acces au site de liaison du trh in vivo


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 230 P.
  • Annexes : 167 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.