Production accrue d'interleukine 1 au cours de l'infection par le virus de l'immunodeficience humaine. Role des lymphocytes t dans la regulation de la production et de la secretion d'interleukine 1 chez l'homme

par Laurence Weiss

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Michel Kazatchkine.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie le role des lymphocytes t dans la regulation de la production et de la secretion d'il-1 chez l'homme. Les lymphocytes t inhibent l'activite il-1 liberee par des monocytes autologues stimules par le lipopolysaccharide. L'interleukine-4 inhibe la production des proteines il-1 et la secretion d'il-1 beta. La stimulation des proteines adhesives monocytaires du complexe cd11/cd18 induit la production d'il-1 sans induire de secretion extracellulaire. Dans la deuxieme partie de ce travail, nous avons montre que les monocytes circulants des patients infectes par le virus de l'immunodeficience acquise etaient actives in vivo a produire de l'il-1. Les monocytes des sujets seropositifs contiennent des taux eleves d'il-1 intracellulaire et secretent in vitro spontanement de l'il-1. Les mecanismes qui pourraient etre a l'origine de la production accrue d'il-1 au cours de l'infection par le vih sont multiples et incluent le deficit lymphocytaire t cd4+. A la difference des monocytes des sujets normaux, les monocytes des sujets seropositifs secretent les deux types d'il-1. Les cellules mononucleees activees de donneurs seronegatifs et de patients atteints de sida secretent un inhibiteur fonctionnel de l'il-1, l'il-1ra. Nous avons egalement observe que la zidovudine, inhibiteur de la transcriptase inverse virale induit in vitro la secretion d'un inhibiteur fonctionnel de l'il-1. Si l'il-1 produite chez les patients seropositifs est active in vivo, elle pourrait induire une reactivation virale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 P.
  • Annexes : 258 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.