Etude de la regulation transcriptionnelle de la superoxyde dismutase a manganese chez escherichia coli : role des proteines fur et arc

par BRIGITTE TARDAT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de DANIELE TOUATI.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La superoxyde dismutase a manganese d'escherichia coli (mnsod), codee par le gene soda, detruit les radicaux superoxydes, dont la toxicite est exacerbee par la concentration en fer intracellulaire, via la reaction de fenton. Une etude pionniere avait montre que le mnsod etait multiregulee aux niveaux transcriptionnel et posttraductionnel. Six regulateurs transcriptionnels sont, a ce jour, connus. Une etude genetique de la regulation transcriptionnelle de la mnsod, qui n'est pas exprimee en anaerobiose, a permis, par analyse de mutants de regulation, de localiser et de caracteriser deux mutations. Elles agissent en synergie pour dereprimer soda en anaerobiose et affectent deux systemes globaux de regulation. Fur (ferric uptake regulation) et arcab (aerobic respiratory control) couplent respectivement l'expression de soda a la concentration intracellulaire en fer et a l'etat favorable a la respiration. Des experiences de protection de l'adn contre une digestion par la dnase i ont montre une empreinte de fur, en deux etapes, tandis que celle de arca se fait en une seule etape et est etendue (65 pb), suggerant une polymerisation. Ces deux empreintes se chevauchent largement. Des experiences de competition ont montre que les liaisons a l'adn de ces deux proteines etaient exclusives et que arca pouvait plus facilement deplacer fur, que fur ne pouvait deplacer arca. La signification biologique de cette double repression et plus generalement, la justification de la complexite de cette multiregulation sont discutees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 222 P.
  • Annexes : 227 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.