Etude des proprietes optiques des milieux dielectriques a indices variables

par GUILLEMETTE PARJADIS DE LARIVIERE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JOSETTE ROVORY.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les traitements optiques de surface sont realises en general par la superposition d'un nombre limite de couches minces transparentes d'indices de refraction differents. Il arrive que les materiaux, dont les indices apparaissent dans la formule theorique du traitement, ne soient pas compatibles les uns avec les autres. Nous avons cherche a limiter a deux le nombre des materiaux utilises dans ces traitements; pour cela, nous avons developpe le concept de milieux stratifies equivalents a une couche unique dont l'indice de refraction peut varier ou non avec la profondeur suivant le type d'empilement realise. Nous avons demontre les performances de cette approche dans le cas des traitements antireflets pour les verres ophtalmiques. Le couple de materiaux transparents tio#2/sio#2 a ete choisi en raison de l'ecart important de leurs indices de refraction et de la compatibilite de leurs conditions de depot. La presence d'inhomogeneite d'indice dans l'epaisseur des couches de tio#2 nous a amenes a developper deux methodes originales d'analyse des mesures ellipsometriques conduisant a une estimation de l'amplitude de variation de l'indice a travers la couche. Nous avons essaye de definir les limites de validite de la notion du milieu equivalent a partir d'empilements reels periodiques de couches tres minces alternees de tio#2 et sio#2 (epaisseurs optiques tres inferieures a la longueur d'onde) etudies en reflexion sous incidence normale. L'application des milieux stratifies constitues de couches elementaires de deux materiaux en couches tres fines au traitement antireflet des verres optiques a necessite le developpement d'une methode d'ajustement dite de flip-flop qui permet de definir une sequence des couches elementaires dont la reponse spectrale est aussi proche que possible de la reponse recherchee. Nous avons montre que cette methode permet de tenir compte de contraintes supplementaires telles que la stabilite de la couleur du verre traite quand on s'ecarte de l'incidence normale ou quand le verre est recouvert d'une couche de pollution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 P.
  • Annexes : 30 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.