Aspects de la dynamique de la formation de la graine chez le striga (scrophulariaceae) parasite des cereales tropicales. Contribution a la mise au point d'une lutte chimique

par JOSIANE PARE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Georges Sallé.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les striga, plantes de la famille des scrophulariaceae, se situent au premier plan des parasites par les ravages qu'ils occasionnent dans les cultures vivrieres des regions tropicales seches, compromettant serieusement les cultures et les recoltes, des cereales en particulier. Les recherches menees utilisent les techniques associees a l'embryologie vegetale. Une premiere partie, consacree a l'etude fondamentale du developpement embryonnaire chez s. Hermonthica, s. Gesnerioides, s. Asiatica, s. Aspera, s. Passargei, s. Klingii, s. Macrantha et s. Brachycalyx, a permis d'etablir dans le detail la structure de l'embryon et de la graine, et de mettre en evidence l'extreme rapidite du developpement de l'embryon en rapport avec les caracteres de plasticite et d'adaptabilite presentes par ces plantes parasites. La seconde partie revele l'importance de la connaissance des etapes de la formation de la graine comme test d'efficacite de l'action de differents herbicides et de certains agents de la lutte biologique. Chacun des elements constitutifs de la graine est etudie apres traitement par herbicide; la comparaison est effectuee avec les resultats obtenus sans traitement afin de tirer des conclusions adaptables aux techniques agronomiques. L'objectif final de ce travail etait de permettre une analyse originale et complementaire des resultats obtenus en agronomie et d'envisager une optimisation des differentes methodes de lutte facilement utilisables par les paysans afin de tenter de diminuer la pression du striga sur les cultures


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 210 P.
  • Annexes : 307

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.