Structure atomique et structure electronique de petits agregats d'isolants : role de la liaison ionocovalente

par SAMUEL MOUKOURI

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Claudine Noguera.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Par un calcul de structure electronique de type hartree-fock-liaisons fortes autocoherentes combine a une methode d'optimisation de geometrie (gradients conjugues) nous etudions les proprietes electroniques et structurales de petits agregats d'isolants (naci, mgo et cao) allant jusqu'a soixante-quatre atomes. Nous mettons en evidence dans ces composes, l'existence d'effets de relaxation et de contraction des distances interatomiques similaires a ceux presents dans les agregats metalliques. Nous trouvons egalement de nouveaux effets qui n'avaient jamais ete signales jusque la dans les oxydes : une variation des charges ioniques et une dimerisation des distances interatomiques. Nous discutons l'origine microscopique et l'evolution en fonction de la taille de ces effets par des approches quasi analytiques. Nous montrons que les differentes tendances sont fixees par la competition entre les termes d'interactions electrostatiques et covalentes specifique a chaque compose.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 116 P.
  • Annexes : 99

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1993 188
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.