Mecanismes d'etablissement des morphologies dans les melanges de polymeres incompatibles

par André Luciani

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de JACQUES JARRIN.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les mecanismes de base impliques pendant le malaxage de deux polymeres incompatibles sont la division, qui reduit la taille de la phase dispersee et la coalescence qui a tendance a l'augmenter. D'apres la bibliographie, l'equilibre entre ces deux phenomenes sous cisaillement determine la taille et la forme des particules de phase dispersee. Nous avons observe que la phase dispersee existe sous differentes formes. Apres separation quantitative, nous obtenons une phase dispersee de type nodulaire et une de type fibrillaire. Nous presentons des resultats montrant les correlations entre diametre moyen de la phase dispersee et les conditions de melanges. La taille de la phase dispersee nodulaire augmente avec sa concentration jusqu'a l'apparition de la phase fibrillaire simultanement presente dans le melange. Cette transition se produit dans le domaine de concentration precedant l'inversion de phase. La taille de la phase nodulaire ainsi que la quantite de phase fibrillaire varient avec les viscosites, la tension interfaciale et le cisaillement. Nous interpretons ces resultats de la maniere suivante. Aux faibles concentrations, il y a peu d'interactions entre les particules et le mecanisme preponderant est la division decrite par taylor. La coalescence augmente avec la concentration et parfois avec le cisaillement ce qui provoque une augmentation de taille. Au-dessus d'une certaine taille, les nodules sont deformes par le cisaillement pour donner des fibrilles qui peuvent se diviser par propagation d'instabilites de type rayleigh. Le phenomene de division de type rayleigh sans cisaillement a ete utilise pour des mesures de tensions interfaciales. Nous proposons aussi une correlation entre une equation de tomotika modifiee decrivant la propagation de ces instabilites et la concentration a la concentration a laquelle la transition nodule-fibrille apparait. Cette approche a ete etendue pour determiner le lieu de l'inversion de phase


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 146 P.
  • Annexes : 156 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.