Oxydation electrocatalytique du methanol en milieu acide sur des surfaces de platine a marches pt(s)n(111)(111)=pt(s)(n-1)(111)(110)

par RAMAL EL ACHI

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Marius Chemla.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail porte sur le role de la structure cristalline superficielle du platine (pt) en regard de l'oxydation electrocatalytique du methanol. On etudie essentiellement les surfaces de type pt(n,n,n-2) (n est le nombre de rangees d'atomes) constituant la terrasse. Ces surfaces ont ete preparees et decontaminees par traitement thermique par la methode de j. Clavilier. Elles ont ete caracterisees par l'adsorption electrochimique de l'hydrogene. Les charges electriques des etats d'hydrogene sont conformes a celles deduites du modele de spheres dures de ces surfaces. On a etudie deux aspects de la reaction d'electrooxydation du methanol: formation du poison et oxydation directe. Le resultat le plus significatif montre que la reaction d'oxydation est sensible a la structure superficielle de l'electrode et que l'activite electrochimique reperee par la mesure de la densite de courant reste stable au cours des cycles successifs pour les surfaces avec n<9 alors qu'elle decroit pour les terrasses avec n>10. Nous avons confirme electrochimiquement que l'intermediaire poison pouvait etre une molecule de co bloquant en moyenne plus d'un site d'adsorption d'hydrogene ce qui correspondrait a l'existence d'un melange de molecules co lineairement et doublement liees a la surface des electrodes. L'etude de l'electrooxydation du methanol en presence d'adatomes d'etain sur le pt polyoriente et sur pt(111) a permis de montrer, selon le recouvrement en etain, une inhibition des deux reactions paralleles contrairement aux effets rapportes anterieurement avec l'etain, present dans la solution depose en sous-potentiel


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 178 P.
  • Annexes : 103 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.