Utilisation du gene codant pour la thymidine kinase du virus herpes simplex de type 1 en therapie genique. Application a la therapeutique de l'infection par le virus de l'immunodefience humaine (vih) et au traitement de metastases hepatiques

par MANUEL CARUSO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre-André Cazenave.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le transport de gene peut etre utilise dans des approches differentes de la correction d'un deficit genetique. Nous avons utilise le gene de la thymidine kinase du virus herpes simplex de type 1 (tk-hsv1) en therapie genique pour detruire selectivement des cellules infectees par le vih ou des cellules tumorales. Dans le cadre de l'infection par le vih, nous avons montre que le gene tk-hsv1 place sous le controle de sequences regulatrices du vih est capable de bloquer la proliferation virale in vitro en presence de 10 micromolaires acv. Ces resultats ont ete valides sur une lignee lymphocytaire et une lignee monocytaire qui sont les cibles principales du vih. Nous avons egalement montre la regression importante de tumeurs hepatiques chez le rat apres injection intratumorale de cellules de packaging produisant un vecteur retroviral exprimant tk-hsv1


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 173 P.
  • Annexes : 317 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.