Reperage ultrastructural de la beta-glucuronidase sur des plantes transgeniques comportant le gene gus : methodologies et etude de cas

par JEAN-CLAUDE CAISSARD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Dominique Chriqui.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'interet porte au gene gus pour le reperage des cellules vegetales transformees, nous a conduit a examiner les possibilites de detection cytoenzymologique de la beta-glucuronidase, codee par ce gene, en microscopie electronique. La detection ultrastructurale du dix-indigo, produit final de l'hydrolyse du x-glu par cette enzyme, a ete possible en adaptant le test couramment utilise en microscopie photonique. La presence de br et de cl a ete recherchee par microanalyse x dans les microcristaux observes, seul le dix-indigo presentant a la fois ces deux atomes. Les limites d'utilisation de ce test ont ete definies grace a differents modeles transgeniques. Pour des tabacs 35s-gus avec ou sans presequence d'adressage mitochondriale de la beta-atpase ou de la mnsod, la compartimentation cellulaire a ete etablie par fractionnement et test mug. La localisation de l'enzyme ne correspondant pas avec celle du dix-indigo, une attention particuliere a ete portee sur les divers artefacts lies a la diffusion des produits intermediaires de la reaction et a la cristallisation en des sites non specifiques, particulierement en presence de lipides. Une approche immunocytochimique a alors ete tentee. Par test elisa, western blot et immunolocalisation, des anticorps non specifiques ont ete deceles dans les fractions anti-beta-glucuronidase du commerce les rendant donc inutilisables. En conclusion, l'attention a ete attiree sur l'ensemble des fausses localisations de la beta-glucuronidase pouvant etre rencontrees. Les limites d'utilisation du test gus ont aussi ete discutees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 147 P.
  • Annexes : 206 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.