Geologie de la region timgaouine-abankor(hoggar, algerie). Caracterisation geochimique du paleomagmatisme du bassin d'abankor et implications geodynamiques

par MOHAND AMOKRANE BOUCHACHI

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Bruno Cabanis.

Soutenue en 1993

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est une contribution a l'etude geochimique, petrologique et structurale des formations magmatiques et metamorphiques de la chaine pharusienne du hoggar (afrique occidentale). La geochimie des elements traces et majeurs les moins mobiles ainsi que l'emploi de diagrammes d'evolution et de discrimination, permet une analyse sequentielle de genese des magmas en fonction du temps. Ainsi, dans la region de timgaouine-abankor, trois grandes series magmatiques ont ete identifiees : - le magmatisme lie a la serie de plate-forme (1000-900ma) comprend des metabasaltes, des metadolerites et des microgabbros a affinites intermediaires entre celles des morb e, des tholeiites continentales et des basaltes transitionnels, actuels. Ces magmas ont ete probablement mis en place en contexte distensif, evoluant depuis une zone de rifting jusqu'a une hypothetique ouverture oceanique ; - le magmatisme lie a la serie orogenique (870-630ma) est constitue de granitoides et d'abondantes volcanoclastites constituant le groupe i (assise amellal) et de metavolcanites intercalees avec des greywackes (groupe ii ou assise flyshoide). L'analyse petrographique et geochimique montre la permanence du caractere calco-alcalin de ces roches deformees dans le facies schiste vert. Ce magmatisme traduit l'etablissement, au pr3, d'une zone de subduction de direction globale de raccourcissement nw-se et ce, jusqu'a la collision panafricaine ; - le magmatisme post-orogenique incluant des trachyandesites, des dykes et des intrusions rhyolitiques, est caracterise par un chimisme intermediaire (calco-alcalin-subalcalin). Les donnees structurales et geochimiques suggerent une initiation d'un regime extensif avec rejeux d'accidents profonds, se succedant a la collision panafricaine. Ces formations, en particulier les intrusions rhyolitiques presentant les concentrations en uranium et les anomalies radiometriques les plus elevees, sont probablement porteuses des mineralisations uraniferes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168 P.
  • Annexes : 174

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BOU
  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Laboratoire Géoazur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1993-BOU02
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1993

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 93 PA06 6033
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.