Analyses biochimique et moleculaire de la peripherie des chromosomes dans les cellules de mammiferes : une etude au moyen d'autoanticorps humains pendant le cycle cellulaire

par Thierry Gautier

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Danièle Hernandez-Verdun.

Soutenue en 1993

à Paris 5 .


  • Résumé

    La division cellulaire entraine la dispersion des proteines nucleolaires dont une partie se redistribue a la peripherie des chromosomes. Une collection de serums autoimmuns a ete criblee pour selectionner les serums contenant des autoanticorps specifiques de proteines nucleolaires tapissant la peripherie des chromosomes pendant la mitose. L'analyse des antigenes a permis de les classer en 3 familles, non decrites a ce jour, selon leur masse moleculaire (52, 66 et 103 kd). L'immunoprecipitation des antigenes indique qu'ils sont associes a un arn identifie comme etant l'arn nucleolaire u3. Les resultats suggerent que les antigenes participent aux etapes tardives de la maturation des arns ribosomiques ou au transport des particules pre-ribosomiques. Leur association avec la peripherie des chromosomes peut correspondre a un mecanisme de partage des antigenes ou a une formation protegeant la surface des chromosomes en evitant les interactions aleatoires avec les constituants cytoplasmiques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (195 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 172-192; Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque Saints-Pères Sciences (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Saints-Pères Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.