Mémoire et identité : le souvenir de l'accès à la profession comme expression de l'identité pour soi

par Gilda Charrier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de François de Singly.

Soutenue en 1993

à Paris 5 .


  • Résumé

    Notre recherche s'inscrit dans le cadre de la sociologie de la mémoire. L'étude intègre la définition de la mémoire individuelle dans ses conditions sociales de constitution et comme point de vue de l'agent. Nous regardons la production des souvenirs de l'accès à une profession comme expression de l'identité pour soi. L’individu actualise sa mémoire de manière à produire son point de vue sur sa définition objective. Il confirme, infirme ou nuance l'idée de son identité véhiculée par sa profession. Nous accueillons ici l'hypothèse de la dualité entre identité pour soi et identité pour autrui. Une enquête par entretien nous a permis de construire trois manières d'exprimer le point de vue de l'individu sur lui-même et indissociablement son rapport à sa profession, à sa définition pour autrui. Les discours recueillis ne peuvent être analyses ni en terme de mémoire rétrospective ni en terme de mémoire prospective. Nos informateurs affirment, au travers de scènes se développant sur la même trame, ou au travers d'un discours construit autour des mêmes oppositions, une identité avec soi-même. La mémoire qui est ainsi produite est introspective. Selon le rapport à la profession, cette mémoire est celle de l'action, de la virtualité ou de l'indétermination.

  • Titre traduit

    Memory and identity : "the remembering of the professional choice as expression of self


  • Résumé

    Our research gets place in sociology of memory. This study integrates the definition of the individual memory in its social conditions of composition and as the point of view of a person. We consider the production of memory in professional access as expression of identity for oneself. The individual actualizes his memory by forming his point of view according to his self-definition. He confirms, denies or changes the idea of his self by means of his profession. We make a distinction between identity for oneself and identity for others. An examination by interview allowed us to frame three ways to express the point of view of the individual on himself together with the relation to his job. There is no possibility to analyze the collected speeches in terms of retrospective memory or prospective memory. Our informants maintain trough acts developing on the same theme, or through speeches constructed around the same oppositions, an identity with oneself. The memory produced in this way in an introspective one. According to the relation to profession, introspective memory is one of action, of potentiality, or of indefiniteness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (365 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 345-348

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16362

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 604
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.