Pathophysiologie et pharmacologie cardio-pulmonaire et inflammatoire du PAF-ACETHER

par Jamal Aissa

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Jacques Benveniste.

Soutenue en 1993

à Paris 5 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le paf-acéther (paf) est un médiateur pro inflammatoire dérivé du métabolisme des lipides constitutifs des membranes cellulaires. Nous avons étudié les effets physiothologiques du paf dans le domaine cardio-pulmonaire et lors d'une inflammation locale et articulaire. L'injection de ce médiateur dans la circulation pulmonaire chez la brebis induit une thrombocytopénie et une leucopénie immédiate puis une accumulation leucocytaire pulmonaire décelable à la 5ème minute. On observe une hypertension pulmonaire indépendante du thromboxane B2 (TxB2). Toutes les réponses induites par le paf sont inhibées par un antagoniste spécifique de ce médiateur, le WEB 2086. L'administration du complexe héparine-protamine chez le lapin s'accompagne d'une production transitoire de paf associée à une thrombocytopénie et à une leucopénie et d'une production retardée mais prolongée de TxB2. L'effet protecteur du BN 52021, autre antagoniste spécifique du paf, sur la trombocytopénie et le niveau plasmique du TxB2 indique d'une part que le paf exerce un rôle précoce au niveau cellulaire, d'autre part que la production de TxB2 est partiellement médiée par le paf. Notre travail a également montré l'implication du paf dans l'arthrite induite par la carragénie chez le lapin, notamment dans sa phase aiguë. Un antagoniste spécifique du paf, le BN 50730, exerce une action préventive et curative sur l'arthrite. Dans le modèle du granulome inflammatoire induit par la carragénine chez le rat, le paf est produit in situ au cours de la phase aiguë mais également au cours du passage à la phase chronique ce qui suggère son implication à cette étape de la réaction inflammatoire. L'action du paf doit se concevoir en fonction de ses nombreux effets cellulaires et de ses interrelations avec d'autres médiateurs de l'inflammation. Les effets bénéfiques des antagonistes des récepteurs au paf pourraient représenter une alternative thérapeutique et un intérêt clinique, notamment dans l'inflammation chronique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (167 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.