Gothique et décadence : recherche sur la continuité d'un mythe et d'un genre au XIXe siècle, en Angleterre et en France

par Joëlle Prungnaud

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparée

Sous la direction de Jean de Palacio.

Soutenue en 1993

à Paris 4 .


  • Résumé

    La première partie de notre travail traite de la continuité du mythe et du genre gothiques au XIXe siècle. Apres avoir justifié la validité de la notion de "mythe" appliquée au phénomène esthétique du "gothic revival", nous montrons selon quelles modalités cet héritage s'est transmis de génération en génération, sans discontinuité, tout au long du siècle. Puis, après avoir esquissé la typologie du "gothic novel", nous nous interrogeons sur la réception de ce genre romanesque après 1820, à partir d'une analyse des parodies et de la situation du roman gothique sur le marché de la librairie. L'examen de la titrologie nous permet de dégager les jalons d'une filiation littéraire, nous analysons ensuite les œuvres relais retenues : le roman noir de la restauration en France, le roman historique, le conte romantique et la littérature frénétique ; enfin, le roman populaire et le gothique victorien. Le deuxième volet de notre diptyque est consacré à l'exploration spécifique de la période fin-de-siècle (1880-1918). Nous envisageons tour à tour, et de manière symétrique, l'étude du mythe puis celle du genre gothique. Apres avoir abordé les conditions de réception de l'un et de l'autre, nous structurons nos analyses autour de deux axes essentiels : les deux éléments constitutifs du mythe que sont le moyen âge et la cathédrale, dans le premier cas ; les deux traits distinctifs du genre, soit la demeure noire et le personnage terrifiant, dans le deuxième cas (créatures de la science, revenant, vampire). Nous dégageons les caractéristiques du "gothique fin-de-siècle", qui renouvelle la thématique et la rhétorique d'une tradition littéraire menacée de sombrer dans le stéréotype et l'imitation. La décadence rend ainsi à l'esthétique de la terreur sa vitalité créatrice et sa féconde originalité.

  • Titre traduit

    Gothic and decadence : research on the continuity of a myth and a genre in the XIXth century in Great Britain and in France


  • Résumé

    The first part of our research paper deals with the continuity of gothic myth and genre in the 19th century. After an attempt to prove the merits of such a notion as "myth" applied to the gothic revival aesthetic movement, we point out how the tradition was transferred from generation to generation, without a gap throughout the century. Then, after having sketched the gothic novel typology, we inquire about the way this genre was received from 1820 onwards, through a study of both parodies and catalogue of new editions and reissues of the original works. The examination of novel titles discloses the literary relationship between the first gothic novelists and their followers. An analysis of chosen works as part of such a continuous stream is then proposed. The second part of our work is devoted to the study of the french fin-de-siècle period and british eighteen nineties. We develop symmetrically the study of both myth and genre. After a review of the conditions in which each was received by public and readers, we organize our reflections in two directions : on the one hand, the constituent elements of gothic myth which are medievalism and praise of cathedrals ; on the other hand, the two main components of gothic genre i. E. The sinister mansion pattern and the hero-villain figure. We bring out the main features of "decadent gothic", which revived the themes and form of a literary tradition that would otherwise have been lost in commonplace imitation or hackneyed expression. Thus we see how decadence keeps the tale of terror alive and fully restores its richness and fruitfulness.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Honoré Champion à Paris

Gothique et décadence : recherches sur la continuité d'un mythe et d'un genre au XIXe siècle en Grande-Bretagne et en France


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (792 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque de littérature générale et comparée.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2672
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17096-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1280
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 12632
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Honoré Champion à Paris

Informations

  • Sous le titre : Gothique et décadence : recherches sur la continuité d'un mythe et d'un genre au XIXe siècle en Grande-Bretagne et en France
  • Dans la collection : Bibliothèque de littérature générale et comparée , 7 , 1262-2850
  • Détails : 1 vol. (497 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2015 (br. ).
  • ISBN : 2-85203-628-2
  • Annexes : Bibliogr. p. [457]-474. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.