Le lieu caché : la signification de l'espace dans la poésie moderne

par Sophie Guermès

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    In biblical poetry such as in homer, the theophanies are always associated with the evocation of places. Space as described in poetry up until the middle of the mineteenth century assured man, through analogy, of an absolute relation to god. What happens when faith loses its force, that is the subject of this thesis. The first part analyzes how vigny, nerval, laforgue, baudelaire, rimbaud and mallarme express the loss of their spatial landmarks, a consequence of the loss of their faith. The world in which they live is without a centre. The three other parts of the thesis are devoted to three poets, who are atheists, as their elders : saint-john perse, rene char and yves bonnefoy. Each one through words tries in his own way to create a new place which would be a centre. This place does not exist in a topo poetry, faced with the difficulty of both affirming itself through christianity and rejecting the latter at the same time, carries on the religious banner albeit in a very different way.


  • Résumé

    Dans la bible comme chez homere, les theophanies sont toujours liees a l7evocation de lieux. Et l'espace tel qu'il est decrit dans la poesie jusqu'au milieu du xixeme siecle assurait aux hommes, grace aux analogies, un rapport absolu a dieu. Que se passe-t-il lorsque la foi perd sa force? c'est ce que ce travail se propose d'etudier. La premiere partie analyse la facon dont vigny, nerval, laforgue, baudelaire, rimbaud et mallarme rendent compte de la perte de eurs reperes spatiaux, consecutive a leur perte de la foi. Le monde dans lequel ils vivent leur apparaitsoudain depourvu ce centre. Les trois autres parties sont consacrees a trois poetes restes incroyants, saint-john perse, rene et yves bonnefroy. Ils vont tenter, chacun a sa maniere, de recreer un lieu qui serait un centre. Ce lieu n'existe pas sur une carte geographique, mais la parole le fonde. C'est ainsi que la poesie moderne, dont la difficulte majeure est de s'affirler a la fois a partir du christianisme et conte lui, prend le relais de la parole religieuse.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (458 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2763
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17053

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1521
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.