Musique sacree et musique profane de la chine ancienne entre le iveme siecle av j. C et le 1er siecle ap. J. C

par Etiennette Nodot

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Michel Meslin.

Soutenue en 1993

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail se propose d'etudier les rapports qu'entretient la pensee ritualiste avec la musique, art du sacre et art du profane, pendant la periode historique comprise entre la fin du iveme siecle av. J. C et le debut du 1er siecle ap. J. C. Notre demarche est basee sur une tentative "comparatiste" (textes classiques documents archeologiques) a partir de laquelle nous esperons faire apparaitre le sens et l'origine de ce qui dans le rituel musical confuceen apparait comme heterogene. Les developpements de cette recherche sur une pratique "extra-rituelle" de la musique dans la chine preimperiale, permettront de mieux comprendre, au-dela du prisme confuceen, la diversite des influences culturelles qui ont pareticipe, d'une maniere ou d'une autre, a l'elaboration de l'idee d'etat chinois tel qu'il devait s'epanouir a l'age classique


  • Résumé

    We study the relations between the between the chinese ritualist thought and the the music, during the foloowing historical period : from the end of iv century b. C to i ritual, as heterogeneous. We try to understand the formation of the musical ritual, and how the ritual music is based on extra-ritual music,and the genetical relations between them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2715
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.