Écrire et faire l'histoire : la pensée catholique sociale de Georges Goyau jusqu'en 1914

par Jérôme Grondeux

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Marie Mayeur.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    Né en 1869, Georges Goyau, en tant que penseur et historien, est tout à la fois le produit de l'enseignement public (normalien, agrégé d'histoire, élève de l'École française de Rome) et de l'Église catholique française (il a grandi dans le diocèse d'Orléans). Enfant surdoué, au père absent, sa spiritualité se développe tout aussi précocement que ses facultés intellectuelles. A l'École normale, il rencontre les frères Brunhes, qui lui font découvrir, au moment où s'amorce le ralliement, le catholicisme républicain. A Pâques 1892, lors d'un séjour à Rome, il est présenté par Mgr Mourey à Léon XIII et au cardinal Rampolla. Quelques mois plus tard, il rencontre Henri Lorin et se "convertit" au catholicisme social. A l'École française de Rome, il rédige anonymement les Lettres romaines du journal des débats, puis sous pseudonyme Le Pape, les catholiques et la question sociale (commentaire de rerum novarum). Dans les deux cas, il s'agit de défendre le ralliement, mais aussi de mettre celui-ci au service du projet catholique social. Son livre le Vatican veut établir la nécessité tant sociale que religieuse du pouvoir pontifical. Entre à La Revue des deux Mondes de Ferdinand Brunetière, il participe des grandes convulsions de la fin du siècle (affaires Dreyfus, séparation) tout en édifiant une œuvre historique engagée et originale.

  • Titre traduit

    Writing and making history : Georges Goyau's catholic social thought until 1914


  • Résumé

    Born 1869, G. Goyau, as a thinker and and historian, was made both by public education and French catholic church. The spirituality of this over-gilfted child, having his father away, developped as precociously as his intellectual faculties. In the 'École normale supérieure', he met the Brunhes brothers, who made him discover, at the beginning of the 'ralliement', republican catholicism. During the easter holidays, in 1892, while staying in Roma, he was presented to leo XIIIi and cardinal rampolla. A few months later, he met Henri Lorin and converted to social catholicism. In the 'École française de Rome', he wrote anonymously the Roman letters in the journal des débats, and used a pseudonym for writing Le Pape, les catholiques et la question sociale (a rerum novarum's commentary). In both occurences, Goyau meant to uphod the ralliement, and so to use ralliement to reach catholic social purposes. Another book of him, le Vatican, was written to establish not only religous, but also social necessity of pontiftical power. As a contributor of the Revue des deux Mondes of F. Brunetiere, he's involved in the quarrels of the Dreyfus affair and separation, and builds up a polemic and singular historical work.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par École française de Rome à Rome

Georges Goyau, 1869-1939 : un intellectuel catholique sous la IIIe République


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (545 f., [12] f. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2778
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17051-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1519
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par École française de Rome à Rome

Informations

  • Sous le titre : Georges Goyau, 1869-1939 : un intellectuel catholique sous la IIIe République
  • Dans la collection : Collection de l'École française de Rome , 381 , 0223-5099
  • Détails : 1 vol. (IX-443 p.)
  • ISBN : 978-2-7283-0749-4
  • Annexes : Sources et bibliogr. p. [407]-435. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?