Nature et societe dans les oeuvres autobiographiques de jean-jacques rousseau

par Mondher Achour

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean Dagen.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these cherche a mettre le discours de rousseau sur l'homme et la societe en relation avec les grandes logiques et les intentions profondes qui regissent celui-ci dans les oeuvres autobiographiques (les lettres a malesherbes, les confessions, les dialogues et les reveries). Rousseau raconte sa vie selon des exigences ideologiques. Mais l'ideologie est chez rousseau inseparable de l'apologie et de la polemique. Ces tendances coexistent souvent suivant un jeu complexe d'interference et des effets de convergences. Le conflit entre la nature et la societe tel qu'il est expose dans les deux discours ordonne et structure le plaidoyer polemique de jeanjacques. C'est le modele de l'homme vrai et naturel qu'il propose et oppose en defi a l'homme social. L'autobiographie rousseauiste procede, a sa source, de la contradiction fondamentale de la nature et de la societe. Elle va ensuite, dans sa substance, s'ecrire en s'organisant selon les implications nombreuses de cet antagonisme.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : THESE NON REPRODUITE

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2791
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.