L'enfant dans la première moitié du XIXe siècle

par Laure Jacquet de Heurtaumont

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Tulard.

Soutenue en 1994

à Paris 4 .


  • Résumé

    Similar in the care given to children, the important infant mortality, the few progress of medecine and the work of the little peasant, the material life of the child differs little from the previous century. The family pattern prescribed by the common law assigns to the father full powers on his wife and children, sets up exclusion of the illegitimate child, often meaning for him abandon which the society tries to remedy to. Efforts are made to repress delinquency and to legislate on the problem of exploitation of the child working in factories. Childhood is intuitively considered as the apprenticeship of life and a determining factor in becoming an adult. Among his family, his education is based on three trends that are the body, the soul and the spirit. Body, the child must harden to illness, pain and death. Soul trained by interiorisation of a moral and religious upbringing. And spirit, shaped with the help of school or education at home. In his parents' wake, the child becomes familiar with social life by attending religious and family festivities and learning low to deal with other children. His need for evasion is fulfilled by his approach of the printed world through children's books and the oral world through adults'

  • Titre traduit

    ˜the œchild in the first half of the nineteenth cenury


  • Résumé

    Identique par les soins donnes aux nouveaux-nes, la forte mortalite infantile, les faibles progres de la medecine et le travail du petit paysan, la vie materielle de l'enfant differe peu de celle du siecle precedent. Le modele familial impose par le code civil attribue au pere l'emprise sur sa famille, instaure l'exclusion du batard de la societe, conditionnant souvent ainsi son abandon auquel la societe s'efforce de remedier. Efforts portes egalement en matiere de repression de la delinquance et d'une legislation sur le probleme de l'exploitation de l'enfant ouvrier. Dans son apprentissage de la vie, l'enfance est intuitivement percue comme une etape determinante dans sa forme d'adulte en devenir. Au sain de sa famille, son education est menee sur trois fronts que sont le corps, l'ame et l'esprit. Corps, qu'on lui impose d'endurcir et d'aguerrir a la maladie, a la douleur et a la mort. Ame, qu'on dresse par l'interiorisation d'une education morale et religieuse. Et esprit, qu'on forme par le biais d'une ecole encore balbutiante ou d'une instruction dispensee a domicile. Dans le sillage de ses parents, l'enfant fait l'apprentissage de la sociabilite, ponctuee de fetes religieuses et familiales; sociabilite renouvelee avec ses congeneres dans ses jeux et ses occupations. Son besoin d'evasion se satisfait par l'acces au monde imprime et au monde oral des recits d'adultes ainsi que par le spectacle venu de l'exterieur du cocon familial, le spectacle

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (444, 23 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut d'Histoire de la Révolution Française (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : Z 793
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 17368-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1887
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.