Le mythe d'Alexandrie dans la littérature moderne et contemporaine de 1798 à nos jours

par Jean-Christophe Ippolito

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparées

Sous la direction de Pierre Brunel.

Soutenue en 1993

à Paris 4 .


  • Résumé

    On s'attache à montrer dans cette thèse comment le mythe d’Alexandrie, après l'expédition de Bonaparte, a permis l'éclosion d'une littérature, dans la mesure où les mythes meurent en créant des romans, et des poèmes. On étudie comment s'opère une création mythique continue jusqu'à nos jours, en examinant les différentes composantes du mythe qui, dans l'espace et dans le temps, s'organisent en différents mythèmes (la sensualité, etc. ). On s'aperçoit que ce mythe est en fait une projection du regard occidental dont les présupposés et les obsessions déforment et altèrent la vision de la ville. Ce même regard, en se référant à l'image de la ville antique comme à un archétype de la civilisation occidentale, transforme la ville en un mythe littéraire qui exprime en particulier son hantise de la décadence. A cette vision imaginaire idéologiquement orientée s'oppose la réalité souvent décevante des relations de voyage et le point de vue arabe moderne illustré par Naguib Mahfûz.

  • Titre traduit

    The Myth of Alexandria in European Literature from 1798 to the Present


  • Résumé

    In this thesis, our purpose is to show how the myth of Alexandria, after Bonaparte’s invasion, permitted the birth of a literature, in so far as myths, by dying, create novels or poems. One studies how the process of a continuous mythic creation operates throughout our times, in examining the different elements of the myth; these elements, in space and time, organize themselves in various "mythems" (sensuality, etc. ). One finds out that this myth is in fact a projection of an occidental point of view, whose prejudices and obsessions alter the vision of the city. This very same point of view, by referring to the image of the antic city as an archetype of the occidental civilization, transforms the city into a literary myth which expresses in particular its obsession with decadence. This imaginary ideologically oriented vision stands in contrast to the often-deceptive reality of travel writings as well as of the Arabic point of view expressed by Naguib Mahfuz.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (388 p.)
  • Notes : Thèse non reproduite

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Haute-Alsace (Mulhouse). Service Commun de l'Université. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2638
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.