La ressemblance chez Aristote

par René Lefebvre

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pierre Aubenque.

Soutenue en 1993

à Paris 4 .


  • Résumé

    It seems that the place of likeness is less important in aristotle than in plato and presocratic philosophy : paradigmatism, cratylism, presocratic dynamics or fascination for pseudos ans eidola are dead. Though, even while breaking, aristotle goes on speaking of the resemblance of the opposites, and of the likeness of forms in the perceived thing and the perceiving mind. More, he makes likeness become a semantic theme of henology, and lets it go on trying to unify the world, qua analogy in horizontality, and vertical mimesis in cosmo-theology. Dialectic considers it as an indispensable organon of definition, induction and hypothetical reasoning. Thoughts are called homoiomata, and aristotle discovers phantasia. Contra plato, he understands what is valuable in poetical mimesis. As a biologist, he stresses upon the resemblance between parents and children, because he considers that reproduction is the perpetuation of a type.

  • Titre traduit

    Resemblance in aristotle


  • Résumé

    La ressemblance parait occuper une place moins importante chez aristote que chez platon ou les presocratiques : paradigmatisme, cratylisme, dynamique de la ressemblance, fascination pour le pseudos et les eidola sont morts. Pourtant, meme en position de rupture, aristote continue de parler de la ressemblance entre les opposes, ou de la similitude des formes dans le percu et le percevant. Surtout, il fait de la ressemblance un theme semantique de l'henologie, et la laisse continuer a essayer d'unifier le monde, en tant qu'analogie dans l'horizontalite, et mimesis verticale en cosmo-theologie. La dialectique voit en elle un indispensable instrument de la definition, de l'induction et du raisonnement hypothetique. Les pensees sont dites des homoiomata, et aristote decouvre la phantasia. Contre platon, il comprend ce qui fait la valeur de la mimetique poetique. Comme biologiste, il insiste sur la ressemblance des enfants aux parents, considerant que la reproduction est la perpetuation d'un type.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (773 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2562
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16615-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 928
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.