L'allemand de Madame Palatine : étude de la correspondance allemande (1676-1714) d'Elisabeth Charlotte, princesse palatine, à sa tante, Sophie de Hanovre

par Michel Lefèvre et Charlotte Élisabeth de Bavière Orléans

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Paul Valentin.

Soutenue en 1993

à Paris 4 .

Le jury était composé de Nicole Fernandez Bravo, Klaus J Mattheier.


  • Résumé

    Cette recherche est l'analyse linguistique d'un corpus inédit de lettres allemandes d'Elisabeth Charlotte d'Orléans. Un cadrage liminaire de la situation sociolinguistique et communicative permet de situer la langue de cette correspondance princière et privée dans le plus haut standard existant de l'époque, traverse de reflets du code oral. Cela se confirme par les nombreuses influences du français, et celles relativement rares des régionalismes allemands. Le caractère oral de cette langue se confirme par sa richesse en faits d'énonciation et de modalisation, permettant à la langue d'être communicativement performante. Une description détaillée des connexions syntaxiques, puis de l'ordre des éléments verbaux et enfin non-verbaux dans la phrase permet de faire apparaitre ce corpus comme représentatif de la langue allemande du tout début du XVIIIème siècle, immédiatement avant sa fixation son état actuel, celui de nouvel-haut-allemand.

  • Titre traduit

    The German of madame Palatine : a study of the German letters (1676-1714) of Elisabeth Charlotte, princess Palatine, to her aunt, Sophie of Hanover


  • Résumé

    The present research is a linguistic analysis of a corpus of unpublished letters in German by Elisabeth Charlotte of Orleans. An examination of sociolinguistic factors and of the conditions of enunciation shows that the language of these letters follows the highest standard of the day, although there are traces of spoken language. Evidence of this is found in the fact that there are numerous instances of interference from the French, while German regionalisms occur more rarely. The influence of spoken language is clear from the wealth of features of enunciation, which give the language its efficacy. A detailed description of connectors as well as the order of occurrence of verbal and non-verbal elements in the sentence allows us to characterize the present corpus as representative of the state of German in the early years of the 18th century, immediately before the language assumed its present form, new High German.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Hans-Dieter Heinz à Stuttgart

Die Sprache der Liselotte von der Pfalz : Eine sprachliche Untersuchung der deutschen Briefe (1676-1714) der Herzogin von Orleans an ihre Tante, die Kurfürstin Sophie von Hannover


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (410, 849 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2550
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16527-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1237
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1996 par Hans-Dieter Heinz à Stuttgart

Informations

  • Sous le titre : Die Sprache der Liselotte von der Pfalz : Eine sprachliche Untersuchung der deutschen Briefe (1676-1714) der Herzogin von Orleans an ihre Tante, die Kurfürstin Sophie von Hannover
  • Dans la collection : Stuttgarter Arbeiten zur Germanistik , 321
  • Détails : 381 p
  • Notes : Edition allemande de la thèse de doctorat soutenue à Paris IV-Sorbonne en 1993.
  • ISBN : 3-88099-325-4
  • Annexes : Bibliogr.: p. 335-342
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.