Carlo Emilio Gadda et l'écriture baroque

par Jean-Paul Manganaro

Thèse de doctorat en Italien

Sous la direction de Mario Fusco.

Soutenue en 1992

à Paris 3 .


  • Résumé

    After having defined the historical notion of the baroque applied to contemporary literature, the study analyses sysytematically gadda's works. The racconto italiano and the meditazione milanese are the fondamental writing of gadda's critical and poetical elaboration, and open on the statement of the crisis in the literary manners and rules. This crisis, which is that of the naturalism, is the most important part of the critical interrogation that the author expresses against realism and real. It's out of the impossibility to maintain the real in a unique style as the novel that issue minor styles as the "tratti" that give punctual answers to gadda's aesthetic expression : the work, from the madonna dei filosofi to eros e praipo, is brought foward through the action of its own incompletion, its constant overflowing into digression, creating repetitive forms and leitmotiv to wich are connected the components of the inspiration in gadda's work, through a particular link to certain authors (are especially analysed the relations with leopardi and baudelaire, with caravaggio and manzoni). Gadda's writing in thus going through many creative periods that ideally help to repell the autobiographical process and more particulary death as it's lived and described by all the baroques.

  • Titre traduit

    Carlo emilio gadda and the baroque writing


  • Résumé

    Apres avoir defini la notion historique de baroque appliquee a la litterature contemporaine, l'etude porte sur l'analyse systematique des oeuvres de gadda. Le racconto italiano et la meditazione milanese constituent les textes fondamentaux de l'elaboration critique et poetique de gadda et debouchent sur le constat d'une crise des genres et des regles litteraires. Cette crise, qui est celle du naturalisme, consstitue l'element essentiel de l'interrogation critique que l'auteur formule a l'egard du realisme et du reel. C'est de l'impossibilite de contenir le reel dans une solution unique comme le roman que naissent alors des formes mineures, les "tratti", qui donnent des reponses ponctuelles a l'expression esthetique de gadda : l'oeuvre, de la madonna dei filosofi jusqu'a eros e priapo, s'elabore sous l'action de son propre inachevement, de son debordement constant dans la digression, creant des formes repetitives, des leitmotive auxquels se rattachent les composantes de l'inspiration chez gadda, a travers les liens qu'il entretient avec certains auteurs (sont notamment analyses les rapports avec leopardi et baudelaire, avec le caravage et manzoni). L'ecriture de gadda finit ainsi par traverser des temps creatifs multiples qui servent idealement a repousser les instances autogiographiques et plus particulierement la mort, telle qu'elle est vecue et decrite par tous les baroques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (534 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque des études italiennes et roumaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16643-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1251
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.