Symbole et mythe, contribution a une nouvelle poetique du roman negro-africain contemporain

par FATIMA CHARRAT

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Daniel-Henri Pageaux.

Soutenue en 1992

à Paris 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Delaissant les techniques scripturales de ses predecesseurs, l'ecrivain africain contemporain met en jeu l'ensemble des elements constitutifs du texte, du discours, du personnage, du temps, de l'espace, de l'histoire. . . En leur otant toute reference a un systeme preexistant la substitution de l'abstrait au concret est une maniere de definir les choses de la meme facon que l7est la repetition. De ce fait, l'ecrivain se trouve devant deux difficultes majeures. D'une part, ayant la charge d'exprimer l'espoir revolutionnaire de populations entieres et de faire triompher cet espoir, il doit convaincre son lecteur. Et d'autre part, il se trouve devant un probleme d'ordre ethique: comment traduire les conflits sociaux sous forme d'images, de symboles et de mythes appartenant a une memoire collective precise et demeurer comprehensible par tout lecteur. La densite emotionelle et la charge affective contenues dans ces images, symboles et mythes sont autrement plus operatoires et efficaces que n'importe quelle autre forme de communication. Des lors, on ne peut plus aborder la litterature africaine comme si elle n'etait qu'une forme ou un simple compte rendu. Une approche ethnologique est necessaire a la colprehension du roman. Une nouvelle etape scripturale appelle obligatoirement une nouvelle demarche de lecture et d'interpretation.


  • Résumé

    The african contemporary writer abandons the writing techniques of his predecessors. He uses all the elements of the text, of the speech, of the character, of the time, of the space, of the story. . . Removing them from any reference to a pre-existing system. The substitution of the concrete for the abstract and the repetition are a sort of definition of things. So the writer faces two difficulties. On the one hand, he has to express the population's revolutionary hopes and make them evercome. He has to convince his reader. And on the other hand, he must find an answer to this question: how can we convey social conflicts in the shape of images, symbols and myths which belong to a definite collective memory and remain at the same time comprehensible by all the readers. The emotional intensity and the affective force which are contained in these images, symbols and myths are more expressive and affective than any other form of communication. From that time, we can't consider the african literature just as a form or as a report. An ethnologique approach is necessary to understand the novel. Thus a new stage of writing requires a new method of reading and interpretation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.