Analyse contrastive des syntagmes nominaux du fogbe et du français (étude appliquée à l'enseignement du français dans un pays francophone d'Afrique)

par Cosme Christian Agbidinoukoun

Thèse de doctorat en Linguistique et phonétique

Sous la direction de France Cloarec-Heiss.

Soutenue en 1992

à Paris 3 .


  • Résumé

    L'analyse contrastive reste une demarche eminemment utile pour la didactique des langues etrangeres. La valeur des conclusions qui peuvent en emerger depend neanmoins de la methode dont elle se sert. Cette methode devrait etre non seulement taxinomique mais encore largement mentaliste. Ici, l'observation du nom et de ses expansions primaires et secondaires en fongbe (benin) et en francais s'est realisee selon le choix eclectique du fonctionnalisme et de la psychomecanique. La mise en contraste des systemes a permis de degager principalement une serie de difficultes probables du fonophone devant apprendre le francais et d'elaborer une theorie de la progressivite sur laquelle devrait reposer un programme d'enseignement du francais en milieu fonophone. La conclusion pose le probleme de l'avenir du francais en afrique et propose des solutions pour une meilleure "cohabitation" des langues officielles occidentales en general avec les langues nationales africaines.

  • Titre traduit

    Contrastive analyse of the noun phrase in fongbe and in french. (a study applied to the teaching of french is a french-s eaking african country)


  • Résumé

    Contrastive analysis remains an exceedingly usefulapproach to the teaching of foreign languages. However, the value of the conclusions which may result from it depends on the method used. This method should not only be taxinomical, but also profoundly mentalist. In this work, the observation of the noun and its primary and secondary expansions in fongbe (benin) and in french has been carried out using an eclectic model combining functionalism and psychomechanics. The contrasting of the systems above all made it possible to bring out a series of difficulties which are likely to be encountered by the fongbe-speaking person who must learn french and to elaborate a theory concerning the progressiveness on which should be based any programme intented to teach french in a fongbe-speaking environment. The conclusion poses the problem of the future of the french languagein in africa and suggests solutions for a better "cohabitation" of western official languages in general with african national languages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (493 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16207

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 792
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.