La société et les relations sociales en Berry au milieu du XIXe siècle : essai d'une histoire globale de la sociabilité dans le département du Cher de 1830 à 1855

par Alain Pauquet

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Maurice Agulhon.

Soutenue en 1993

à Paris 1 .


  • Résumé

    In the middle of the nineteenth century, the society in cher (the northern part of Berry) was still intensely rural, agrarian and inequal (domination of large estates). Population was increasing fastly, thanks to a high birth rate and a declining mortality. The industrial and agricultural revolution had started since about eighteen hundred and thirty five, but it was slowed down by the crisis of the middle of the century. Democratic ideas spread out under the second republic and, in the year eighteen forty nine, a majority of electors voted for the "reds". The analysis of marriage certificates of eighteen hundred and forty five has allowed a better knowledge of this society. A statistical study has been done for each social class and each profession, about social mobility, migrations, the choice of spouses (according to their age, homogamy or endogamy) as well as sociability of friendship and kinship (proved by the witnesses at the wedding). Computer graphics made with the analysis of contingency tables have been realised for each kind of social relationship. As far as friendship relationship are concerned, the computer graphic is like a sociometric test, at a large scale, which reveals the system of social links, better than the analysis of marriages themselves. The diversity of social gatherings appears in the sociological study of public places, private meetings, festivals and strikes as well. This research about sociability (which includes geographical variations) also describes the structures of families (using a typology), associations (especially about clubs) and the other side of sociability (criminality and all kinds of violence). As a conclusion, the writer, who insists on the social brake of the first years of the reign of louis-philippe, suggests the project of an "historical sociometry".

  • Titre traduit

    Social relations and society in Berry in the middle of the nineteenth century : an essay about a global history of sociability in the "departement" of Cher, from the years eighteen hundred and thirty to eighteen hundred and fifty five


  • Résumé

    Au milieu du dix-neuvième siècle, la société dans le Cher (la partie nord du Berry) était encore profondément rurale, agraire et inégalitaire (domination de la grande propriété). La population augmentait rapidement grâce à une natalité élevée et une mortalité en diminution. La révolution industrielle et agricole avait commencé depuis mille huit cent trente-cinq environ, mais elle se trouvait freinée par la crise du milieu du siècle. Sous la seconde république, les idées démocratiques se répandirent et en mille huit cent quarante-neuf, la majorité des électeurs votèrent pour les "rouges". L'études des actes de mariage de l'année mille huit cent quarante-cinq a permis de mieux connaitre cette société, en mesurant pour chaque classe sociale et chaque profession, la mobilité sociale, les migrations, le choix des conjoints (âge, homogamie, endogamie) ainsi que la sociabilité d'amitié et de parenté (d'après les témoins au mariage). Pour chaque type de relation sociale, il a été effectué une analyse factorielle. Dans le cas des relations d'amitié, celle-ci constitue une sorte de test sociométrique à grande échelle, qui révèle, mieux que les mariages, le système des liens sociaux. La variété des occasions de rencontre est présentée dans l'étude des lieux publics (promenades, cafés, théâtres) des réunions privées (salons, veillées paysannes), des fêtes et des grèves. Cette études de la sociabilité (qui inclut la dimension géographique des phénomènes) analyse également les structures familiales (avec une typologie), les associations (notamment les cercles bourgeois) et l'envers de la sociabilité (la criminalité et les différentes formes de violence). En conclusion, l'auteur, qui insiste sur la coupure sociologique des années mille huit cent trente à trente-cinq propose l'édification d'une "sociométrie historique".

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par l'Harmattan à Paris, Montréal

La société et les relations sociales en Berry au milieu du XIXe siècle


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (692 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 93 ! 149
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16874

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1223
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1432
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par l'Harmattan à Paris, Montréal

Informations

  • Sous le titre : La société et les relations sociales en Berry au milieu du XIXe siècle
  • Dans la collection : Chemins de la mémoire
  • Détails : 1 vol. (526 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 2-7384-6293-6
  • Annexes : Bibliogr. p. 507-520
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.