Le traitement de la maladie dans le royaume du Danxome aux dix-huitième et dix-neuvième siècles

par Amélie Degbelo-Iroko

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean Devisse.

Soutenue en 1993

à Paris 1 .


  • Résumé

    Etat ouest-africain, situe à la Côte des Esclaves, réputée hostile à la santé humaine, la Danxome avait subi des contraintes naturelles sanitairement débilitantes, et aussi des facteurs pathogènes d'origine anthorpique, surtout aux dix-huitième et dix-neuvième siècles, période de sa pleine expansion territoriale. Son paysage pathologique était en conséquence assez riche. Une répression mise en marche depuis le dix-septième siècle raffermit le pouvoir politique confisque par les Aladoxonu et dégarnit la couverture sanitaire du pays en laissant apparaitre la divergence entre les intérêts sanitaires des Danxomenu et la raison d'état. Des fléaux pathologiques connurent alors une certaine recrudescence. La santé occupa donc une place prioritaire dans les préoccupations des gouvernants et des gouvernés. Une certaine perméabilité à l'égard d'un système médical pluraliste fut adopté et les Aladaxonu tentèrent de contrôler le milieu médical. Cette volonté politique engendra un certain fonctionnalisme au niveau des médecins locaux qui ne traitèrent que des malades et non la maladie, généralement perçue comme une réalité exogène.

  • Titre traduit

    Healing of the disease in the kingdom of Danxome during the eighteenth and nineteenth centuries


  • Résumé

    West africain state, located in the slaves' Coast well know know for its hostility to human health, Danxome underwent firstly weakening natural contrainte in regard the health and secondly "disease causing" factors due to human actions, particularly in the eighteenth and nineteenth centuries, time of its full territorial expansion, in consequence, its pathological environlent was very rich. A repression started since the seventeenth century hardened once more the political power confiscated by the Aladaxonu and reduced the health services all over the country, displaying by the same time the opposition between the danxomean people's medical interest and all the reasons that served the state. Then, pathological flails knew a sort oif new outbreak. Therefore, health became a priority and occupied, a very important in the governors' and governed' mind. A kind of permeability with respect to the multiplicity of medical system was adopted and the aladaxonu tried to control the medical practitioners' aetivities. The political will penerated a sort of "fonctionalism" among the local health officiers who simply healed patients and didn't fight

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (444, 779, 54 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f.1-47

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 93 : 177
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16842-<1,2>
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T87 (1, 2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1216
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1449
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.