Merleau-Ponty ou la tension entre Husserl et Heidegger : le sujet et le monde dans la phénoménologie de la perception

par Guoying Liu

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Toussaint Desanti.

Soutenue en 1993

à Paris 1 .


  • Résumé

    In phenomenology of perception of merleau-ponty, not only husserl is constantly cited and discussed, but the presence of heidegger is also already entire even if it remains often implicit. The use of the very term being-in-the-world to emphasis the ontological structure of the body-subject by merleau-ponty shows that he does not hesitate to pick up the ontological challenge raised towards husserlian phenomenology by heidegger in sein und zeit. However, in his attachment to husserlian themes such as the body-propre, the world of lived experience, the primordial nature and especially the interconnection between the three, merleau-ponty reminds us that certain phenomenological requirements cannot be abandonned. While recognizing heidegger's immense merite of introducing the ontological dimension into phenomenology and integrating facticity in the phenomenological field, merleau-ponty endeavours to rehabilitate the husserl who never gives up phenomenological vigour in his untiring efforts to let see the world concretely. This constant coming and going between husserl and heidegger testifies the tension which existes between the thinking of the two masters of the phenomenological movement, tension in which the work of merleau-ponty is always situated. It also shows that there is continuity from husserl to heidegger.

  • Titre traduit

    Merleau-ponty or the tension between husserl and heidegger. Subject and world in phenomenology of perception


  • Résumé

    Dans la phenomenologie de la perception de merleau-ponty, non seulement husserl est constamment cite et discute, mais la presence de heidegger y est aussi deja entiere meme si elle reste souvent implicite. L'emploi du terme meme de l'etre-au-monde pour mettre en relief la structure ontologique du sujet charnel par merleau-ponty montre que ce dernier releve sans hesitation le defi ontologique lance a la phenomenologie husserlienne par heidegger dans sein und zeit. Cependant, dans son attachement a certains themes chers a husserl tels que le corps propre, le monde vecu, la nature primordiale et surtout a l'interconnexion entre les trois, merleau-ponty nous rappelle que certaines exigences phenomenologiques ne peuvent pas etre abandonnees. Tout en reconnaissant a heidegger l'immense merite d'avoir introduit la dimension ontologique dans la phenomenologie et d'avoir integre la facticite dans le champ phenomenologique, merleau-ponty cherche a rehabiliter un husserl soucieux de la rigueur phenomenologique dans ses pratiques inlassables pour nous faire voir le monde dans son concret. Ce constant va et vient entre husserl et heidegger temoigne de la tension qui existe entre la pensee de ces deux maitres du mouvement phenomenologique, tension dans laquelle se situe toujours l'oeuvre de merleau-ponty. Il montre aussi qu'il y a continuite de husserl a heidegger.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (574 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 93 ! 39
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16582

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1235
  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation et de l'Edition. Bibliothèque universitaire Lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mf 11903
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.