La gauche française et la question palestinienne de 1948 à nos jours

par Fredj Maâtoug

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Thobie.

Soutenue en 1993

à Paris 1 .


  • Résumé

    La guerre israélo-arabe de Palestine en 1948, était accueillie par un consensus favorable de la gauche française à l'état juif naissant. Les images de l'holocauste étaient encore plus fortes que tout. Il n'en va pas de même pour les conflits ultérieurs. Les guerres de suez en 1956, puis celles de juin 1967, d'octobre 1973 et enfin du Liban en 1982, étaient l'occasion d'une opposition parfois véhémente entre socialistes et communistes français. Les premiers se rangeaient d'une façon quasi-systématique du côté d'Israël. Les seconds, et avec eux l'extrême gauche, montraient une sensibilité plus grande vis-à-vis des souffrances du peuple palestinien, tout en affirmant leur attachement au droit d'Israël a l'existence. Un semblant de consensus entre les deux grandes familles de gauche quant à une solution juste entre Israël et le peuple palestinien revint à se manifester lors de l'invasion israélienne du Liban en 1982.

  • Titre traduit

    The french left wing and the Palestinian question from 1948 to nowadays


  • Résumé

    The 1948 arab-israeli war for Palestine was welcomed by a French leftist general consent in favor to the nascent Jewish state. The images of the holocaust were still vivid, they burdened the memory all the more. This position wasn't however a matter of course during the later conflicts. The different subsequent wars - those of Suez in 1956, of june 1967, of october 1973 and the last in date that of Lebanon in 1982 - were rather opportune to states of opposition, at times vehement, between French socialist and communist partis. The former tended to take sides quasi-systematically with Israel; the latter, jointly with the extreme left wing, showed a greater concern and sympathy to the suffering of the Palestinian people, this while claiming their attachment to the right of Israel to existence. Since the Israeli invasion of Lebanon in 1982, we note the reemergence of a seeming consensus between these two families of the French political left as to a fair solution between Israel and the Palestinian people.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (565 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 451-477. Liste des cartes. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 93 : 123
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1246
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16712

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1083
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.