Islam, sociétés et pouvoir politique au Baagirmi (Tchad) : des origines au milieu du XIXème siècle

par Kodi Mahamat

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude-Hélène Perrot.

Soutenue en 1993

à Paris 1 .


  • Résumé

    Quand aux alentours du XVIe siècle le royaume du Baagirmi a été fondé, la région n'était pas inhabitée. D'après les enquêtes orales que nous y avons menées entre 1988-1992, différentes communautés étaient déjà en place avant l'arrivée des premiers immigrants dont les peuls et les arabes (soumis à la domination politique des bilaala) apparaissent avoir constitué l'élément essentiel. Les sources recueillies aux XIXe siècle dans la région, en particulier par des explorateurs européens et comparées les unes des autres, ont permis de constater que les références aux origines orientales, ne résistent pas à la moindre critique. Des indices plus sérieux montrent au contraire que l'origine du royaume connut une première expansion avec le premier souverain musulman connu : Abdallah, sous le règne duquel l'islam et les structures étatiques du royaume s'affirmèrent. La poursuite de la conquête et de l'extension du royaume fut l'œuvre de ses successeurs. Au nom de l'islam, la maitrise et le contrôle des voies transsahariennes ainsi que le contrôle de la grande voie fluviale du Chari, furent assurés. La période faste du royaume se situe vers le XVIIIe siècle : le royaume s'épanouit et élabora une brillante civilisation. Le XIXème siècle marque le déclin constant du Baagirmi qui chuta en 1870, sous l'attaque décisive menée par le royaume du Wadday.

  • Titre traduit

    Islam, society and Baagirmi's power political sinc ethe origins to the middle of XIXeth century


  • Résumé

    When around the XVIth century, the kingdom of baagirmi was founded, the country was already inhabited. According to the oral investigation that we have conducted between 1988 and 1992, different communities were already exhisted, before arrival of the immigrant. Peuls and arabs (submitted at the political domination of Bilaala) were the essential element among the immigrants. At XIXth century, the information was recorded in the same area, particularly by the europeans authors. Their evaluation permitted to verify that the references of the oriental origines were not proved. More important indications pointed out on the contrary that kingdom's origin was to look for in the immediate neighbourers. The first expansion of the kingdom was initiated by kind abdallah who was the first moslemking known. Under his reign, islam and its static structure became strengthened. The conquest and the extension of kingdom were the work of the Abdallah's successors. In the name of islam, they controlled the transsaharien trade and the river way. The favourable period of the kingdom was situated around the xviiieth century which was indicated by the elaboration of a famous civilization. The xixe century marked the constant diclination of the kingdom, which was abolished in 1870, by the aggretion of wadday's kingdom.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (402-IX f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. I-IX. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 93 ! 20
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16560
  • Bibliothèque : Campus Condorcet (Aubervilliers). Grand Equipement Documentaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T191

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1085
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1249
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.