Le Conseil municipal de Paris de 1944 à 1977

par Philippe Nivet

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Antoine Prost.

Soutenue en 1992

à Paris 1 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les historiens, jusqu'ici, ont porte peu d'interet au conseil municipal de paris, parce qu'ils consideraient a tort que cette assemblee avait peu de pouvoir, a cause du statut particulier de la capitale (jusqu'en 1977, le pouvoir executif appartenait en effet a l'administration prefectorale et il n'y avait pas de maire). La periode que nous etudions commence en 1944 avec l'echec de la liberalisation du statut de la capitale; elle s'acheve avec les elections municipales de 1977 marquees par la liberalisation du statut de paris et l'election d'un maire, jacques chirac. Ce travail montre comment les gaullistes ont affirme progressivement leur preeminence sur l'administration parisienne, malgre les crises successives qui ont favorise un temps la preponderance de la droite independante. Une etude prosopographique (liee au dictionnaire biographique qui figure en annexe) met en lumiere les filieres d'acces au conseil: au debut de la periode on choisit plutot des conseillers qui ont participe a la resistance; a la fin, des criteres plus purement politiques l'emportent. Ce sont les debats sur la politique urbaine qui predominent au conseil. Dans les annees 60, les conseillers mettent en oeuvre une politique de renovation moderniste des quartiers peripheriques, inspiree de solutions elaborees dans les annees 50. Toutefois ils recusent les projets les plus destructeurs pour le tissu urbain que proposent les prefets et l'etat. Dans les annees 70, ils contribuent a l'elaboration d'une politique urbaine plus soucieuse du respect de l'environnement. Cette politique est a mettre en relation avec les rapports difficiles entre la ville et l'etat qui sont etudies dans la derniere partie.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (599, 331 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 93 ! 38
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 122
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 122 (1)
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 122 (2)
  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 122 (3)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14614 (3)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14614 (2)
  • Bibliothèque : Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (Nanterre).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : F 14614 (1)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 16562-<1 À 3>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1094
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 1130
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.